mardi 28 février 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Rapport : l’Etat a perçu 842,37 milliards du secteur extractif en 2014 Spécial

29-12-16_présentation officielle du rapport ITIE 2014_Chamberline Moko 29-12-16_présentation officielle du rapport ITIE 2014_Chamberline Moko

Cette somme a contribué à hauteur de 26,94 % dans le budget de l’Etat et n’a pu que contribuer à 0,14 % à la création d’emploi au Cameroun en 2014 selon le rapport de l’Initiative pour la transparence des industries extractives.

Au titre de l’année 2014, l’Etat a perçu en termes de recettes issues des industries extractives et du transport pétrolier la somme de 842,37 milliards de francs Cfa, nous révèle le rapport de conciliation 2014 de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives, rendu public le 29 décembre 2016.  Une bonne partie de cet argent, soit 39% des revenus, ce qui correspond à 782,41 milliards de francs Cfa a été allouée au budget de l’Etat. Et, 60 milliards de francs Cfa restants ont été reversés à la Société nationale des hydrocarbures ainsi qu’aux communautés pour leur développement.

Si ces revenus ont été en hausse dans le secteur des hydrocarbures et du transport pétrolier, cela n’a pas été le cas pour le secteur minier. Les montants générés par le pétrole et les minerais ont progressé de 4 milliards de francs Cfa passant de 807,2 milliards de francs Cfa en 2013 à 8 11,2 milliards de francs Cfa en 2014. Le transport du pétrole assuré par la Cameroon Oil transportation Company via le pipeline Tchad/Cameroun a rapporté 29,4 milliards de francs CFA à l’Etat en 2014 contre 19,16 milliards en 2013, soit une augmentation de 9,8 milliards de francs Cfa. Les revenus du secteur minier ont baissé de 0,7 milliards de francs Cfa, passant de 2,5 milliards de francs Cfa à 1,8 milliards de francs Cfa en 2014.

Ces revenus à en croire le rapport Itie 2014 ont été générés par la production des matières issues du secteur des hydrocarbures ainsi que la production du secteur minier. Dans le domaine des hydrocarbures, la production a connu une augmentation en 2014. L’or noir était en hausse de 23,95%, passant ainsi de 24, 200 millions de barils de pétrole produits  en 2013 à 29,995 millions de barils en 2014. La production du gaz à quant-à-elle atteint le pic de 11 542,9 millions ft3 en 2014 contre seulement 661,1 millions en 2013.

Le Condensat a atteint 169 236 barils en 2014 contre 67 073 barils en 2013, soit une hausse de 152%. Un peu plus de 25 millions de barils d’hydrocarbures produites ont été exportés en direction de 5 sociétés, ce qui a rapporté la bagatelle somme de 1 227,1 milliards de francs Cfa à l’Etat. En ce qui concerne l’or, l’on apprendra  que seul 84,7 kg a été exporté sans plus de détails.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ÉCONOMIE

0
Partages
0
Partages