lundi 21 mai 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO
L’institution suggère d’améliorer la création d’emplois, d’augmenter la résilience aux chocs externes et de renforcer non seulement la qualité des dépenses publiques pour la relance économique, mais aussi le processus d’intégration régionale. Il reste encore beaucoup à faire pour libérer tout le potentiel économique des pays de…
Selon un récent rapport de la Banque Africaine de Développement, la croissance moyenne en Afrique centrale devrait atteindre les 2,4 % cette année, contre 3,4 % en 2019. La Banque africaine de développement (BAD) a publié son premier rapport de l’année, sur les Perspectives économiques en Afrique…
L’institution suggère d’améliorer la création d’emplois, d’augmenter la résilience aux chocs externes, et de renforcer non seulement la qualité des dépenses publiques pour la relance économique, mais aussi le processus d’intégration régionale. Il reste encore beaucoup à faire pour libérer tout le potentiel économique des pays de…
La BAD parle notamment de l’incertitude provoquée par le Brexit, les chocs des prix des matières premières et les menaces sécuritaires en Afrique. Ce n’est un secret pour personne. L’économie mondiale est confrontée à plusieurs défis majeurs : l’incertitude provoquée par le Brexit, les chocs des prix…
Selon un récent rapport de la Banque, la croissance moyenne de la région devrait atteindre les 2,4 % cette année, contre 3,4 % en 2019. La Banque africaine de développement (BAD) a publié son premier rapport de l’année, sur les Perspectives économiques en Afrique centrale (Peac), à…
0
Partages
0
Partages
×
LISEZ AUSSI