lundi 24 avril 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

CLIMAT DES AFFAIRES : Les plans du Cameroun pour développer son économie Spécial

  • lundi, 13 mars 2017 11:13
  • Écrit par  Arthur Wandji
philemon yang philemon yang

Lors du huitième Cameroon Business forum qui s’ouvre ce 11 mars à Douala, ministres et chefs d’entreprises vont réfléchir à des moyens d’accroître la compétitivité de l’économie du pays, à travers la facilitation du commerce extérieur.

Le huitième Cameroon Business Forum s’ouvre ce lundi à Douala. Organisée conjointement par le premier ministre, Philemon Yang et l’IFC, la Société financière internationale du groupe de la Banque Mondiale, cette plateforme de concertation va réunir une pléthore de ministres du gouvernement, de leaders économiques, de chefs d’entreprises et d’experts, pour débattre de l’avenir économique du Cameroun. Considérée comme un indispensable mécanisme de dialogue public-privé mis en place pour oeuvrer à l’amélioration du climat des affaires, l’édition 2017 de ce Cameroon Business Forum a été placée sous le thème : « Accroître la compétitivité de l’économie à travers la facilitation du commerce extérieur ».

De nomBreux exposés Au programme

Plusieurs exposés se rapportant au thème choisi cette année sont en effet inscrits à l’ordre du jour des travaux. Les premières interventions étant réservées aux membres du gouvernement concernés par les réformes. Et qui ouvre le bal ? Alamine Ousmane Mey. Le ministre des Finances va entretenir l’assistance sur la « Modernisation des douanes camerounaises : acquis, innovations et perspectives ». Suivra ensuite le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, chargé de produire l’un des exposés les plus importants de ces travaux sur : « Comprendre la nouvelle loi régissant le commerce extérieur ».

Le ministre des transports, Edgard Alain Mebe Ngo’o mettra ensuite un terme aux interventions des membres du gouvernement avec un discours portant sur la « Modernisation des infrastructures portuaires et facilitation des inspections pour la dynamisation du commerce extérieur ». Toujours suivant le programme élaboré pour ces travaux, le secteur privé aura lui-aussi droit à des exposés. D’abord celui d’Isidore Biyina, le directeur général du Guce, qui devrait présenter des « Propositions de mesures innovantes pour une gestion plus efficace des opérations transfrontalières ». Puis, le président de l’Association des sociétés d’assurance du Cameroun (Asac), Raphaël Fute prendra le relais avec un thème plus technique à savoir : « Les mesures de facilitation pour garantir un accompagnement de qualité ». Kate Fotso, membre du Gicam mettra fin aux exposés, elle qui s’exprimera sur « Les contraintes majeures du commerce extérieur : énoncé des obstacles et pistes d’amélioration ». Philemon Yang devra alors conduire les échanges qui suivront. Une pléthore de recommandations devrait être élaborée au terme de ces travaux. Pour mémoire, le Cameroon Business Forum, rendu opérationnel en 2010, vise entre autres à lever les obstacles liés au monde des affaires, en appliquant les réformes adoptées en vue d’encourager le secteur productif, accélérer l’élaboration des réformes qui améliorent le climat des investissements et le rang du Cameroun dans le classement du rapport Doing Business notamment.

Dernière modification le lundi, 13 mars 2017 11:35

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ÉCONOMIE

0
Partages
0
Partages