samedi 25 novembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Industries extractives : le rapport ITIE 2014 attendu d’ici fin décembre Spécial

Industries extractives : le rapport ITIE 2014 attendu d’ici fin décembre @newsducamer.com

Ce document donnera des informations sur les revenus et recettes versés par les compagnies extractives à l’Etat au cours de l’année 2014 et permettra de déterminer la contribution de ce secteur dans l’économie nationale.  

La somme de 829, 3 milliards de francs CFA de revenus générés par le secteur extractif en  2013 au Cameroun aura-t-elle été en hausse ou en baisse au cours de l’année 2014 ? Le 11 eme rapport de l’Initiative pour la gouvernance dans les industries extractives (Itie) qui sera rendu public d’ici la fin décembre 2016 nous le dira. En présidant le 6 décembre dernier au siège de l’ITIE à Yaoundé un atelier sur la validation du guide de lecture et d’analyse des rapports Itie, la coordonnatrice du secrétariat technique du comité ITIE Cameroun, Agnès Solange Ondigui Owona a rassuré sur le fait que ce rapport sera publié avant janvier 2017. « Il n’y a pas de risque sur la publication du rapport 2014 de l’Itie », a précisé cette dernière avant d’annoncer la validation de la candidature du Cameroun en qualité de pays conforme de l’Itie en juillet 2017.

Ce rapport 2014 de l’Itie qui est donc attendu donnera des informations sur les mouvements et opérations effectuées dans le secteur des industries extractives au cours de l’année fiscale 2014. Les acteurs de la société civile, les ONG pourront ainsi connaitre les revenus et les recettes que l’Etat a perçus en 2014 des compagnies extractives ainsi que les paiements versés au gouvernement par les entreprises pétrolières, gazières et minières installées au Cameroun. Des informations sur les flux financiers, c’est-à-dire l’argent liquide et les volumes (production en nature ou réalisations sociale, infrastructurelle…) dégagés par les compagnies et l’Etat seront ainsi divulguées, et, sur la base de ces informations, ces ONG et acteurs de la société civile pourront demander des comptes au gouvernement sur la gestion des ressources du secteur extractif.

Lors de la publication du dernier rapport de conciliation de l’ITIE pour l’année 2013, il y était indiqué que les revenus du secteur des hydrocarbures ont progressé de 17,1 milliards de francs CFA ; passant ainsi de 790 milliards de francs CFA en 2012 à 807,1 milliards de francs CFA en 2013. Dans le même document, il était indiqué que le transport pétrolier via le pipeline Tchad Cameroun a connu une légère diminution de 0,988 milliards de francs CFA, passant de 20, 642 milliards en 2012 à 19,657 milliards de francs CFA en 2013. Le secteur minier quant-à-lui a augmenté de 1,3 milliards de francs CFA passant de 0,9 milliards de francs CFA en 2012 à 2,5 milliards en 2013. Les modalités de concession des licences et contrats à des entreprises extractives, nouvel indicateur introduit dans le rapport 2013 de l’Itie sera mentionné dans ce rapport 2014.

 

Dernière modification le lundi, 12 décembre 2016 13:04

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ÉCONOMIE

0
Partages
0
Partages