jeudi 22 février 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Can 2016/Lionnes indomptables : A travers Paul Biya, la patrie reconnaissante Spécial

Le chef de l’Etat a reçu les Lionnes indomptables, vice-championnes d’Afrique ce jour.


«Vous n’avez certes pas gagné la finale (de la Can), mais vous avez su gagner nos cœurs et susciter notre admiration». Paul Biya a de quoi déclarer ceci aux Lionnes indomptables cet après-midi au Palais de l’Unité. Lui qui a personnellement assisté au match d’ouverture et surtout la finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) féminine 2016. Avec ce match apothéose dominé par les Lionnes indomptables qui n’ont malheureusement pas trouvé le chemin des filets. Pour encaisser finalement sur l’unique tir cadré des Super Falcons (85ème minute). «Vous avez remporté avec panache de belles et importantes victoires face à des équipes aguerries. Par votre talent, votre courage, votre engagement et votre ardeur à défendre les couleurs nationales de votre pays, vous avez enthousiasmé la nation toute entière», a-t-il reconnu. Surtout, «vous n’avez jamais baissé les bras, vous vous êtes battues jusqu’au bout votre drapeau, pour votre pays», a-t-il souligné. En retour, «le Cameroun vous dit merci ; le Cameroun vous dit bravo», salue-t-il. D’ailleurs, «vous êtes des Lionnes ; vous êtes de véritables Lionnes indomptables»,-t-il conclu.

Clin d'oeil à Bidoung et Tombi


On sans féliciter l’organisation qui, elle, a remporté sa Can. Pour Paul Biya, «le Cameroun a remporté une autre belle victoire, celle de l’organisation. La fête a en effet été belle et riche en couleurs. Nos hôtes ont apprécié la richesse et la diversité culturelle de notre pays, la qualité de nos infrastructures sportives, la chaleur de l’accueil de nos populations». Une reconnaissante ouverte au travail abattu par le Comité local d’organisation, avec à sa tête Bidoung Mpkatt et Tombi à Roko en adjoint. Aussi, le premier sportif camerounais a salué les efforts faits par «les autorités de notre football qui ont accompli un travail remarquable», à son goût. En l’occurrence la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), puisqu’il s’agit d’elle. Tombi à Roko peut avoir le cœur tranquille. Paul Biya n’a pas que de mauvais rapports sur l’ancien bad boy de la famille du sport camerounais.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages