lundi 21 mai 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

CAN 2016: opération quartiers propres pour le ministère de la Jeunesse Spécial

Une caravane conduite par Mounouna Foutsou a sillonné les 7 arrondissements de Yaoundé pour s’assurer de l’effectivité des travaux de propreté et d’intérêts généraux menés par les jeunes à l’occasion de la CAN 2016.

Il ne sait pas contenter d’observer les jeunes mettre la propreté dans leurs quartiers. Enfilant sa chemise et son jean, machette à la main, le ministre de la Jeunesse et de l’éducation civique, Mounouna Foutsou s’est joint aux jeunes de Yaoundé 2 pour désherber les alentours du palais polyvalent des Sports. Pendant une dizaine de minutes, ces élèves et étudiants, pour la plus part des médiateurs communautaires déployés par le ministère de la Jeunesse ont pu échanger quelques mots avec Mounouna Foutsou alors qu’ils s’activaient à rendre cet arrondissement propre à l’occasion de la Can féminine 2016.

Après Yaoundé 2, le ministre de la Jeunesse a mis le cap sur Nkolbisson pour s’assurer que les activités de propreté initiées par son département ministériel en prélude à la Can féminine 2016 sont bien effectives. Dans cet arrondissement de Yaoundé 7, ce sont des jeunes élèves de quelques collèges privés et lycées de la place que le ministre a rencontré ce 16  novembre balayant les carrefours et les alentours des lieux de service. Là encore, le ministre de la Jeunesse s’est livré à un bain de foules, lançant des petites paroles d’encouragement, un petit commentaire  avant de laisser ces jeunes s’atteler à cette activité de propreté.

Poursuivant sa tournée, Mounouna Foutsou a fait escale au Carrefour Mendong dans l’arrondissement de Yaoundé 6. Dans cette zone, des jeunes s’activaient à remplir les nœuds de poule. Tout en échangeant avec eux, Mounouna Foutsou a volontiers saisi une pelle pour remplir les nœuds de poule sur la route. Ce dernier s’est même laissé aller à des commentaires sur ses expériences professionnelles. « Mon rêve était de devenir ingénieur de génie civil parce qu’un jour dans mon village j’ai vu un blanc qui construisait une salle de classe et ce métier m’a fasciné.

Je me suis donné les moyens pour le devenir et aujourd’hui je le suis », confiait-il alors qu’il remblai les nids de poules sur la voie publique avec ses jeunes. Après Yaoundé 6, le ministre de la Jeunesse a mis le cap sur quatre autres arrondissements de Yaoundé, à savoir Yaoundé 1er, 3, 4 et 5. A chaque passage dans les quartiers, des médiateurs communautaires s’approchaient de populations pour les sensibiliser de façon individuelle sur le bien-fondé de cette journée de la citoyenneté et du volontariat initiée par le ministère de la Jeunesse et dont le principal objectif était de mobiliser les populations pour assainir leur environnement à l’occasion de la CAN 2016.

 

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages