lundi 20 novembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Le ministre de la jeunesse lance l’opération « CAN citoyenne et patriotique 2016 » Spécial

Cette campagne spéciale permettra de former 300 volontaires médiateurs communautaires dans les villes de Yaoundé, Limbé et Buea afin qu’il n’y ait pas d’agression, de vol, de désordre urbain pendant la CAN 2016.

L’appel du ministre de le Jeunesse et de l’éducation civique a été lancé depuis le département du Fako dans la région du Sud-Ouest. Pas d’actes d’incivisme et antipatriotique pendant la Coupe d’Afrique des Nations de football féminine 2016 qui débute dans moins d’une semaine au Cameroun. En s’adressant aux jeunes de la ville de Limbé le 9 novembre dernier, Mounouna Foutsou s’est voulu ferme : « zéro agression, zéro vol, zéro viol, zéro arnaque, zéro désordre urbain pendant le CAN 2016 », a-t-il martelé aux jeunes lors du lancement dans cette localité devant abritée l’une des poules de la CAN féminine 2016 de la campagne spéciale baptisée « CAN citoyenne et patriotique 2016 ».

A travers cette opération, il est question « d’exploiter la mémorable occasion festive et de brassage des populations qu’est la CAN FEM 2016 pour ne laisser aucun espace public des villes devant abriter cet évènement, sans y faire passer et repasser le message du Civisme », précisera Mounouna Foutsou. Ainsi, dans le c    adre de cette opération, 300 volontaires médiateurs communautaires dont 200 dans la ville de Yaoundé, 50 dans la ville de Limbé et 50 dans la ville de Buea ont été mobilisés.

 

Dans la ville de Limbé, ces volontaires médiateurs communautaires mobilisés par les responsables locaux du Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique ont été déployés sur le terrain durant cette campagne spéciale et ce jusqu’à la fin de la compétition. Ces derniers sillonneront les quartiers et villages de Limbé, Buéa, Muyuka, West-coast…ainsi que le site du Limbé omnisport stadium pour porter les messages de paix, de patriotisme et de vivre-ensemble. Dans la ville de Yaoundé, 25 médiateurs communautaires seront déployés par arrondissement et 25 dans le village de la CAN qui sera basé au Palais Polyvalent des Sports. A Buea, 25 médiateurs communautaires seront dans l’arrondissement et 25 dans le village de la CAN.

La finalité de cette campagne à en croire le ministre de la Jeunesse sera d’amener les Camerounais à adopter des comportements de civisme et de patriotisme pendant la CAN et également de prévenir la prolifération des actes déviants et immoraux au sein d’une bonne frange de la population jeune et moins jeune question de renforcer les valeurs éthiques, le patriotisme, l’intérêt de la chose publique et surtout d’évacuer à jamais le syndrome de 1972, qui hante encore de nombreux esprits.

 

 

 

 

Dernière modification le vendredi, 11 novembre 2016 09:00

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages