lundi 11 décembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Crise Fécafoot : La Fifa remet Abdouraman à sa place Spécial

la secrétaire générale de la Fifa la secrétaire générale de la Fifa

L’instance de gestion du football mondial a répondu à la lettre du président d’Etoile filante de Garoua sollicitant le report du match Algérie–Cameroun.


Neuf jours exactement après qu’il a saisi la Fédération internationale de football association (Fifa) pour solliciter le report du match Algérie-Cameroun du 9 octobre 2016, l’instance faîtière du football mondial a servi une réponse laconique à Abdouraman Hamadou : «nous tenons à vous informer que la Fifa a pour principe de ne communiquer qu’à travers ses associations membres». Un camouflet pour le requérant qui contestait dans sa saisine du 12 septembre dernier, le report de ce match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. Au motif que «la Fédération camerounaise de football n'est pas en mesure d'agir par l'entremise d'un exécutif légal, car M. Tombi A Roko qui prétend être le président ne l'est en réalité pas». Se référant à la sentence N°074/SA/CCA/75 de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (Cca) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) du 12 novembre 2015 qui a annulé l’ensemble du processus électoral organisé à la Fécafoot du 28 août au 28 septembre 2015. Depuis, l’affaire est pendante au Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne. En attendant, Tombi à Roko Sidiki, le président élu le 28 septembre 2015, est en place et dirige le football camerounais. Ce qui écœure l’ancien chef du département communication de la Fécafoot.


«Apres avoir analysé les faits rapportés dans la documentation précitée, nous sommes malheureusement dans l’obligation de vous informer que cette affaire semble présenter un caractère exclusivement interne qui ne tombe pas sous la compétence des organes de la Fifa», argumente Fatma Samoura, la secrétaire générale de la Fifa. Renvoyant ainsi Abdouraman dans ses filets. Autant dire que le président d’Etoile filante de Garoua devra garder patience et continuer à attendre la décision du TAS. Pour espérer un rebondissement dans le football camerounais. Entre temps, l’homme fera contre son gré, avec son «ennémi» en poste à Tsinga. Lequel organisera donc les matchs du Cameroun jusqu'à nouvel avis.

Dernière modification le mercredi, 21 septembre 2016 20:07

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages