samedi 25 novembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Production des whiskies en sachet : la société civile met en garde contre un nouveau moratoire Spécial

Alors que le gouvernement entretient le mystère, la ligue camerounaise des consommateurs promet des actions radicales au cas où un nouveau moratoire serait accordé aux producteurs de whiskies.

Le gouvernement va-t-il encore accorder quelques mois de sursis pour la production et la commercialisation des whiskies en sachets et en bidons ? La réponse à cette question est tout un mystère. Très attendue, la rencontre de ce 20 septembre entre trois membres du gouvernement : le ministre des Mines, de l’industrie et du développement technologique, son homologue de la santé et celui du commerce et les producteurs de whiskies n’a pas permis d’en savoir davantage. Les opérateurs ont été sommés d’entretenir le mystère sur la prolongation ou non du moratoire en attendant la publication imminente d’un communiqué du Premier ministre.

Toutefois, même si du côté du gouvernement c’est encore le flou, certaines organisations de la société civile quant-à-elles se sont déjà prononcées sur la question. Ainsi, pour la ligue camerounaise des consommateurs, un nouveau moratoire pour la production, la consommation et la commercialisation des whiskies en sachet serait inacceptable. « Pas de prorogation de la prorogation au sujet des whiskies en sachet. Les précédentes prorogations étaient d’abord illégales, maintenant s’il y a encore une nouvelle prorogation ça sera plus qu’illégale », prévient Delor Magellan Kamgaing, président de la ligue.

                                            

Ce dernier qui s’est invité à cette réunion promet des actions radicales au cas où un nouveau moratoire serait accordé. « Nous avons dénoncé la première illégalité sans rien faire en dénonçant cette autre illégalité nous allons mener des actions radicales pour amener le gouvernement à comprendre que notre silence n’était pas de la complicité », dénonce-t-il avant d’annoncer une réunion imminente de la ligue des consommateurs. « Le bureau de la ligue camerounaise des consommateurs va se réunir pour décider des actions radicales qui seront menées si jamais le gouvernement accordait un autre moratoire aux producteurs des whiskies en sachet. Le whisky en sachet empoisonne le consommateur car le whisky en sachet est un poison et le gouvernement est complice de cet empoisonnement », tempête-t-il.

Comme la ligue des consommateurs, une autre organisation à savoir la fondation camerounaise des consommateurs a également appelé à une marche de protestation suivie d’un sit-in devant les services du Premier ministre si jamais la norme NC 210 :2014-48 qui interdit le conditionnement du whisky dans des sachets plastiques ne rentre pas en vigueur au plus tard le 21 septembre prochain. Affaire à suivre.

 

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ÉCONOMIE

0
Partages
0
Partages