jeudi 19 avril 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Election présidentielle au Benin Patrice Talon, le président de la rupture

 

Au sorti du second tour de l’élection présidentielle qui s’est tenue le 20 mars dernier au Benin, Patrice Talon, 57 ans a largement devancé le premier ministre Lionel Zinsou.

 

 « L’idée de voir son ennemi juré lui succéder au palais de la Marina est pour Boni Yayi inconcevable », écrivait alors Vincent Duhem dans Jeune Afrique du  13 mars dernier. Depuis dimanche 20 mars dernier, c’est fait. Patrice Talon, l’homme d’affaire le plus riche du Benin, ennemi intime du président sortant qui avait juré de ne jamais le voir prendre le pouvoir a  remporté l’élection présidentielle au Benin avec  65,39 pour cent des voix contre 34,61 pour cent des voix pour son challengeur Lionel Zinsou. Un coup dur pour Boni Yayi qui avait adoubé et imposé la candidature de Lionel Zinsou, actuel premier ministre pour faire face à celui qu’il soupçonnait quatre ans auparavant d’avoir tenté de l’empoisonné.

 

 

Sans même attendre la confirmation des résultats de l’élection par la cour constitutionnelle, Lionel Zinsou qu’on dit très proche de Laurent Fabius a reconnu sa défaite dans la nuit du dimanche 20 au lundi 21 mars dernier. Si le fair-play de Zinsou a été salué parmi les proches du nouveau président actuel, l’on espère tout au moins qu’il n’y aura pas de chasse aux sorcières contre Yayi, et que Talon qui arbore à présent l’étoffe de président saura rester le candidat de la « rupture » comme il l’aclamé.

 

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages