mercredi 18 octobre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Journée africaine de la décentralisation et du développement : les femmes à l’honneur Spécial

Journée africaine de la décentralisation et du développement : les femmes à l’honneur Droits reservés

La 5e Journée africaine de la décentralisation et du développement se prononce pour l’autonomisation de la femme.

La 5e édition de la Journée africaine de la décentralisation et du développement s’est célébrée ce mercredi 10 août 2016 à l’Hôtel de ville de Yaoundé, sous le thème « L’équité, la promotion du genre et l’autonomisation des femmes pour une meilleure réalisation de l’agenda 2063 et l’atteinte des Objectifs de développement durable ».

Cette cérémonie présidée par le ministre délégué du ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation (Minatd), Jules Doret Ndongo, avait pour objectif principale de valoriser la femme africaine et de lui donner une place de choix dans la société. « La femme est un acteur de développent au même titre que l’homme », a fait savoir Jules Doret Ndongo. 

Le gouvernement a profité de cet évènement qui consacre la décentralisation en Afrique pour évaluer la place des femmes dans la gestion des collectivités territoriales décentralisées (Ctd). Le ministre a pour cela salué l’effort que fournit le gouvernement depuis plusieurs années pour l’insertion de la femme dans les Ctd. Cependant pense-t-il, les efforts sont à redoubler d’autant plus qu’au dernier recensement, les femmes représentent plus de la moitié de la population camerounaise.

Au Cameroun, la décentralisation est une option politique forte inscrite dans le projet de société du président de la République, reprise dans la Vision Cameroun 2035 et dans le Document de stratégie de croissance  et l’emploi (Dsce).

Dernière modification le mercredi, 10 août 2016 18:22

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages