mardi 23 janvier 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Conférence semestrielle : les gouverneurs appelés à plus d’efforts Spécial

Le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi à l'ouverture des travaux de la première conférence semestrielle des gouverneurs de régions du Cameroun mardi 19 juillet 2016 à Yaoundé, a interpellé ces administrateurs sur le plan d’urgence, la bonne gouvernance, la paix, la sécurité et l’Etat de droit.  

 « Je vous engage à suivre particulièrement la réalisation des projets du plan d’urgence triennal car il y va de l’avenir et le devenir de notre pays. De même, je vous exhorte à apporter l’encadrement nécessaire à l’ensemble des filières génératrices de richesses. Elles constituent des gages de la viabilité, de la solidité et de la compétitive de notre pays » c’est ainsi que le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi a instruit les gouverneurs pour l’amélioration de l’attractivité du Cameroun et la création des conditions propices au développement de notre pays. C’était hier mardi 19 juillet 2016 à l’occasion de l’ouverture de la première conférence semestrielle des gouverneurs de région au titre de l’année 2016 sous le thème de « autorité administrative, mise en œuvre  du plan triennal, gouvernance local et Etat de droit ». Ainsi, durant trois jours, les gouverneurs feront une évaluation sur la vie nationale en abordant les questions de la paix, de sécurité,  projets de développent, bonne gouvernance et l’Etat de droit.

René Emmanuel Sadi  en évoquant  l’importance de l’exécution des projets liés au plan triennal, a indiqué que la réalisation de tous ces projets de développement et d’émergence est tributaire de la sécurité, la consolidation de l’Etat de droit et le renforcement de la gouvernance. Ainsi, les gouverneurs ont été appelés à plus de vigilance face à la secte  Boko Haram et toutes autres formes de menaces à la sécurité, la paix sociale et l’ordre public. Il s’agit en clair de «  préserver  la réputation dont le pays, se prévaut à juste titre, celle d’être un havre de paix, un ilot de sécurité, une terre d’accueil et d’hospitalité ». Se félicitant de la maitrise progressive de l’épizootie de la grippe aviaire, le Minadt a également invité les gouverneurs à ne pas baisser la garde face à cette épidémie dont les préjudices restent énormes. En invitant ses collaborateurs à contribuer à l’encadrement de l’expression et à la promotion des libertés fondamentales des citoyens, René Emmanuel Sadi a interpellé les autorités administratives à œuvrer à un accompagnement efficient et efficace de la décentralisation ainsi qu’à un fonctionnement optimal du système d’Etat civil.

Pour y parvenir, les gouverneurs de région seront édifiés sur l’application des dispositions légales régissant la liberté de réunion, de manifestations et de culte au Cameroun.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages