samedi 25 novembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

3,5 milliards soustraits à la Douane de Douala Spécial

  • jeudi, 30 juin 2016 10:08
  • Écrit par  Ghislaine Ngancha

 

 Alerté le 18 février 2014 du piratage du système informatique de la Douane « Sydonia » à Douala, la Conac a mené une enquête à la direction générale des Douanes dont le but était de comprendre les différentes étapes de la procédure de dédouanement, échanger avec les responsables et opérateurs des douanes et entendre les mises en cause pour malversations douanières.

A l’issue des investigations, la mission a relevé une irrégularité majeure: la différence de recettes comptabilisées par l’application e–GUCE et celles comptabilisées par Sydonia, alors que la logique comptable voudrait que les recettes comptabilisées par deux systèmes soient les même. En effet, la Conac a constaté un écart de plus de 3,5 milliards de francs CFA des recettes perçues en novembre et décembre 2013 fournies par les deux systèmes.

En novembre 2013, les recettes enregistrées par Sydonia s’élevaient à 57,4 milliards de francs CFA, tandis que celles enregistrées par e-GUCE étaient de 59 milliards. Soit une différence de 1,6 milliard de francs CFA. En décembre de la même année, le système Sydonia a enregistré les recettes de l’ordre de 51,5 milliards de francs CFA alors que, e-Guce enregistrait 53,4 milliards de francs CFA soit une différence de 1, 9 millard.

Selon la Conac, cette différence de recettes pourrait atteindre une vingtaine de milliards sur une période d’un an. Toutefois, la faute est imputée aux informaticiens de Sydonia, leurs complices pouvant être des inspecteurs et déclarants en Douanes, ou encore des importateurs.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages