jeudi 19 avril 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Appels à candidature : ceux qui disent non dans le RDPC

Je ne suis pas biyayiste Je ne suis pas biyayiste Cameroon-Info.Net

Ils parlent pour l’instant sous cape et évitent toute exhibition dans la presse. Mais, ils sont convaincus que Paul Biya fait désormais partie des meubles. 


« Personnellement, je crois que Paul Biya n’est pas le meilleur choix du parti pour la prochaine élection présidentielle. » La confidence, couverte du sceau de l’anonymat, est celle d’un président de section du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) en Italie. « Je ne suis pas biyayiste et ils sont nombreux, des militants qui comme moi, ne se reconnaissent pas dans le biyayisme. Mais seulement, on est mis en minorité et obligé de signer ces appels à la candidature de Paul Biya. C’est aussi ça la démocratie », continue notre source, sans cacher sa déception.
Il est évident pour ce dernier que le parti n’est pas que constitué des partisans invétérés d’une réélection de Paul Biya à la tête de l’Etat. Il y a bien « une minorité sourde » qui soutient le contraire. Cette minorité sourde n’est pas seulement le fait de la diaspora. « Nous ne voulons pas que nos noms apparaissent dans la presse. C’est évident. Mais nous croyons que le RDPC aurait trouvé mieux que Paul Biya comme candidat », fait savoir un autre président de section du RDPC, cette fois dans la Mefou-et-Akono. Ce dernier soutient que des voix divergentes se sont également dissoute dans la majorité qui souhaitait redonner un nouveau mandat à Paul Biya pendant la préparation du meeting de soutient organisé par Basile Atangana Kouna, le ministre de l’Eau et de l’énergie, à Ngoumou, la principale ville du département de la Mefou-et-Akono.
Nos deux sources, l’une comme l’autre, se sont résignés en signant ces appels à la candidature de Paul Biya. « Il est difficile de se mettre à dos le parti surtout quand on sait que ces appels à la candidature de Paul Biya sont aiguillonnés par Martin Bélinga Eboutou », commente notre source qui milite en Italie. Martin Bélinga Eboutou, le directeur du cabinet civil, passe pour être le dernier missi dominici du président Paul Biya. C’est pourquoi, même dans le RDPC, les militants sont convaincus que ces appels ont reçu l’onction du président Paul Biya.
En suivant cette logique, il est difficile de croire qu’un militant opposé à ces appels à candidature prenne le risque d’affirmer librement son opinion. A moins de s’appeler Ibrahim Mbombo Njoya. Le sultan des Bamoun a prononcé un discours le 20 février dernier à Bafoussam, lors du meeting de soutien de la région de l’Ouest à Paul Biya, qui confirme, selon la presse national, que tout le monde dans le RDPC n’est pas enchanté de voir Paul Biya revenir aux affaires au sortir de la prochaine élection présidentielle. « Au moment où nous sommes en train d’essayer d’écrire une nouvelle page de l’histoire de notre pays, sachez, excellence, que les clés du bonheur et du malheur de notre pays se trouvent se trouvent encore aujourd’hui entre vos mains », faisait savoir Ibrahim Mbombo Njoya le 20 février dernier à Bafoussam.
« Contrairement à ce que pense la presse, le sultan n’a pas dit qu’il est contre une nouvelle élection du président Paul Biya. Il n’a fait que demander la tenue d’un congrès pour entériner sa candidature. Car pour l’instant, le président Paul Biya n’est pas encore candidat. Il devra se faire élire démocratiquement comme président du RDPC, et par ricochet, il représentera le parti lors de la prochaine présidentielle », rappelle Omer Pitol, président de la section RDPC de Bertoua Nord, qui a du mal à reconnaitre qu’il y a bien un front du refus à cette candidature de Paul Biya.
Des indiscrétions sur l’organisation du meeting de la région de l’Ouest, qui ont atterri dans la presse la semaine dernière, laissaient bien entendre que les militants de cette région avaient trainé le pas pour officialiser leur soutien à Paul Biya. En fait, ils avaient critiqué sans vergogne le bilan de Paul Biya dans leur région…

Dernière modification le dimanche, 06 mars 2016 16:41

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages