jeudi 19 avril 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Sénatoriales 2018 : La montagne a accouché d’une souris Spécial

Le Conseil constitutionnel a rendu publique les résultats du scrutin.


Le miracle n’a donc pas eu lieu ce jeudi 5 avril au Conseil constitutionnel. Le juge suprême a validé les résultats issus des urnes, après avoir rejeté les deux recours déposés par le Social democratic front (Sdf) et l’Union démocratique du Cameroun (Udc). Confirmant ainsi le travail abattu par Elections Cameroon (Elecam). Il en ressort que le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), arrive en tête des suffrages, avec 7966 voix récoltées dans les 81 bureaux de vote sur le plan national, soit 81,13% de voix. Avec un vivier de 8600 électeurs contre 1000 pour les autres. Ce qui suppose que beaucoup de conseillers municipaux du Rdpc ont voté pour l’opposition. Le Sdf, seul parti à avoir pu arracher des sièges au sortir des urnes, pointe en seconde position avec 846 voix, soit 8,62% des voix.


En termes de sièges au Sénat, le Rdpc récolte 63 places et ne concède que 7 places au Sdf. Des places obtenues dans la circonscription du Nord-ouest. Les sept autres partis que sont l’Alliance nationale pour la démocratie et le progrès (Andp), le Front de salut national du Cameroun (Fsnc), l’Union nationale pour la démocratie et le progrès (Undp), l’Udc, l’Udp, l’Ums et l’Upc, se sont contentés de participer au scrutin. Avec l’espoir d’arracher une place parmi les trente que Paul Biya nommera dans les prochains jours.

 

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages