jeudi 19 avril 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Accident de Mandumba : Général express tente de rassurer Spécial

La compagnie de transport sollicite des voyageurs des propositions de sortie de crise.


«Chers clients bonjour et merci pour vos remarques extrêmement pertinentes. Comme première mesure à l'issue de ces suggestions, nos Bus sont désormais équipés des caméras de sécurité pour mieux contrôler les excès de vitesse et les surcharges sur la route ». L’annonce est de Général express voyage sur son mur facebook ce 4 avril 2018. En outre, un formulaire est prévu à l’intention des voyageurs qui peuvent fournir par écrit des éléments se rapportant au comportement du chauffeur durant le voyage, notamment la vitesse, les surcharges, les dépassements, avec à la fin une note affectée au voyage.

 

A en croire les responsables de cette compagnie de transports en commun, il s’agit d’un premier acte pris dans le cadre de la prévention routière engagée par l’entreprise en son sein. A la suite d’un appel à suggestions lancé dès le 1er avril dernier, au lendemain de l’accident qui a impliqué à un bus de la compagnie çà un camion-remorque à Mandoumba sur la route Yaoundé-Douala. Initiative qui a suscité autant de sympathie, qu’elle a irrité sur la toile. Mais les responsables de Général express qui s’est illustré ces derniers mois par divers accidents meurtriers sur différentes routes du Cameroun, s’est contenté de considérer les propositions à eux faites par les usagers.


On annonce d’autres mesures, sans détails. Le tout, dans le cadre de la prévention routière interne engagée au lendemain de la suspension de la compagnie en octobre 2017, suite à une hécatombe qui l’avait déjà impliquée. Le temps de purger sa sanction, l’entreprise de transport la plus active sur le Triangle de la mort (Douala-Yaoundé ; Yaoundé-Bafoussam ; Bafoussam-Douala), avait recyclé son personnel et révisé ses véhicules, avant d’organiser des messes dans ses agences. Mais à l’évidence, le malheur ne s’éloigne pas toujours. Entre temps, la compagnie prend en charge les soins des blessés de l'accident du 31 mars 2018.

Dernière modification le mercredi, 04 avril 2018 13:25

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages