jeudi 19 avril 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Opération Epervier : Basile Atangana Kouna capturé au Nigeria Spécial

L’ex ministre a été rattrapé par Interpol hier nuit et conduit à Yaoundé ce soir.


La cavale n’aura duré que trois jours. Alors qu’on l’annonçait déjà établi au Canada, Basile Atangana Kouna a été happé par Interpol au Nigeria dans la nuit du 21 au 22 mars 2018. Et aussitôt, les autorités camerounaises ont dépêché un avion spécial pour aller chercher l’ex haut commis de l’Etat qui a retrouvé le sol de sa patrie à 18h17 ce soir. Direction le Secrétariat d’Etat à la défense (Sed), en charge de la Gendarmerie. C’est une suite logique et immédiate de la réunion du Conseil national de la sécurité tenue en urgence lundi, sur ordre de Paul Biya, furieux d’apprendre la fuite de Basile Atangana Kouna qui faisait pourtant l’objet d’une interdiction de sortir du pays signée depuis le 8 mars dernier. Le sujet y occupait une place de choix, mais aussi, la situation sécuritaire dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest qui s’enlisent dans la violence.

 

Et pourtant, Basile Atangana Kouna a pu dribbler les services de sécurité et frontaliers pour se retrouver hors du territoire national. Outre les recherches lancées par les services de renseignement, l’épouse du ministre a été interpellée pour être retenue par les services du Tribunal criminel spécial (Tcs). Elle n’a été libérée qu’après que son ancien ministre d’époux soit mis aux arrêts.


La partie se poursuivra devant les juges où l’homme devra justifie de manquements constatés dans sa gestion des affaires publiques. Notamment e dossier de la Camerounaise des eaux (Cde), société de droit marocain dont le Cameroun n’a pas renouvelé le contrat d’affermage. Dans un contexte de suspicion où des mains camerounaises ont été perçues dans l’ombre de ladite société qui s’occupait à distribuer l’eau potable au Cameroun. Certainement aussi, des dossiers liés à la gestion de la Camwater que Basile Atangana Kouna a gérée comme administrateur provisoire, puis directeur général. Sur une dizaine d’années. En attendant, l’homme risque de connaître un premier procès en avant-goût, pour sa défiance vis-à-vis de la justice.

Dernière modification le jeudi, 22 mars 2018 21:21

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages