jeudi 19 avril 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Réaménagement : Le pari du rajeunissement Spécial

  • mercredi, 21 mars 2018 14:02
  • Écrit par  Ghislaine Ngancha

En procédant à des nominations ministérielles, à la présidence de la République et au Cabinet civil, Paul Biya a montré qu’il mise sur la jeunesse pour atteindre ses objectifs d’émergence.


Le président de la République a décidé de faire confiance à la jeunesse pour atteindre ses objectifs de croissance. Contrairement à ce qu’on se serait attendu, lors du remaniement ministériel effectué le 2 mars 2018, Paul Biya a promu ou muté plusieurs autorités de la classe jeune de son gouvernement mettant ainsi à la touche quelques «vieillards». Cette fois-ci, le président de la République a confié des postes de responsabilité à «des jeunes de moins de soixante ans». Il l’a donc compris, s’il faut que les choses bougent, en cette année électorale, il devrait miser sur la jeunesse. C’est dire que l’entrée ou la mutation de la classe jeune, à des postes stratégiques du gouvernement tels que le ministère des Transports, le Cabinet civil et autres démontre à suffisance que Paul Biya a envie de donner un coup d’accélérateur à ses pro-jets d’émergence.


Selon les observateurs de la scène politique, le président de la République ne s’est pas trompé en misant sur la jeunesse car disent-ils, Paul Biya, peut compter sur le dynamisme et l’expérience pour atteindre ses objectifs de croissance à l’horizon 2035. Le limogeage de Belinga Eboutou ou encore la promotion d’Oswald Baboke (46 ans) comme directeur général adjoint du Cabinet civil sont des exemples qui en disent long sur la volonté du président de la République à s’entourer désormais des jeunes. Mais peut-on dire que la page des septuagénaires au gouvernement est tournée ? C’est le moins qu’on puisse dire. Cependant, les jeunes collaborateurs devront faire preuve de compétence et d’ardeur au travail pour gagner, définitivement, la confiance du chef de l’Etat.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages