mardi 22 mai 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Mtn elite two : Démarrage à plusieurs vitesses Spécial

La saison a débuté sous fond d’incertitudes sur la situation de plusieurs clubs.


La Ligue de football professionnel du Cameroun (Lfpc) a finalement lancé la saison 2018 ce week-end. Sur la ligne de départ, si le nombre de clubs a été maintenu à 15, l’ensemble des clubs n’a pas pris le départ. Les statuts du Tonnerre kalara club (Tkc), de la Panthère du Ndé et de Lion blessé de Fotouni n’étant pas encore tranchés car ces clubs vivaient encore une instabilité au niveau administratif. Au moment où la Dynamo de Douala avait pu trouver sa solution, avec la faction Isaac Sinkot aux commandes.


Si le Canon de Yaoundé a vite tourné cette année la page de la crise qui le secoue à chaque début de saison, son frère-ennemi le Tkc a continué à se déchirer. Stéphane Semengue et Achille Essomba Mani se disputant la dépouille laissée par Emile Onambélé Zibi. Après avoir remis le chèque du club à Stéphane Semengue, Pierre Semengue, le président de la Lfpc a vu la Fécafoot accorder le droit de faire établir les licences à la faction Essomba Mani. Une situation qui a eu pour conséquence de voir prospérer le deux équipes formées par xxxx et Djob Jacques poursuivre les entraînements. Laissant planer le risque de voir deux équipes au même nom se retrouver sur les stades comme la saison dernière. Du coup, la Lfpc a lancé la saison sans le club de Mvog Ada. Avant d’agiter la menace d’une suspension du Tkc des effectifs de Mtn elite two. Les conciliabules ont permis finalement de faire jouer en seconde journée la faction Semengue. Il en sera ainsi jusqu’à la fin de la saison.


Pendant ce temps, Lion blessé de Fotouni se battait pour ne pas mourir. Soppo a fini par vendre le club qui devrait désormais être basé dans la région du Centre. La Panthère sportive du Ndé, elle, a dû recourir aux services du Comité de normalisation pour trouver une paix de façade. Pour trancher entre Famawa et Célestine Ketcha Courtès. Le premier ayant eu l’aval de Lfpc, pendant que l’autre était soutenue par la Fécafoot. Les patrons provisoires de la Fécafoot, au cours d’une région présidée par le gouverneur de la région de l’Ouest, ont imposé un comité provisoire de gestion à la tête de Nzui Manto, présidé de façon délégataire par Lewat. Pour une durée de trois mois. Un comité qui sera accompagné par le préfet du Ndé.

Dernière modification le mardi, 06 mars 2018 22:11

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages