mardi 22 mai 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Sénatoriales : Comment le Rdpc s’organise* Spécial

Une circulaire du président national du parti réglemente les sélections. 

 

«Pour la deuxième élection sénatoriale de l’histoire contemporaine de notre pays, le Rdpc devra présenter, dans toutes les circonscriptions électorales, des candidats à la hauteur des enjeux sénatoriaux, c’est-à-dire des femmes et des hommes de qualité et de pro- bité, pétris d’expérience, résolument engagés, fidèles, loyaux, représenta- tifs, crédibles et apte à contribuer à la réalisation des missions du Sénat par leur maturité politique, avec compétence et abnégation». Dans une circulaire qu’il adresse le 8 février dernier aux militants de sa formation politique en vue de préparer les investitures pour l’élection des sénateurs du 25 mars prochain, Paul Biya, président de la République et président national du Rdpc, parti au pouvoir, dresse le profil robot des candidats.


Et à côte de ce profil, la circulaire de Paul Biya encadre le processus d’investiture du parti en édictant les mesures à remplir par chaque potentiel candidat. «Les candidats à l’investiture du parti pour l’élection des sénateurs se présentent sur la base de liste régionale. Chaque liste comprend sept candidats titulaires et sept suppléants, sélectionnés selon les critères définis par la loi et conformément aux prescriptions des textes de base du parti», prévoit le président national du Rdpc. Pour accompagner cette investiture, la circulaire signée par Paul Biya édicte aussi la procédure à suivre dans le parti au pouvoir. Il met en place des commissions de réception, d’analyse et d’évaluation dans les délégations régionales. Ces commissions sont chargées de la réception et l’enregistrement des dossiers de candidature, la vérification de leur conformité, l’analyse et l’évaluation des candidatures en premier ressort, la transmission au secrétariat général du Comité central… Il reviendra par la suite au Comité central de transmettre les dossiers de candidature au président national.


Ce dernier a aussi prévu un calendrier. Les commissions de réception, d’analyse et d’évaluation avaient donc jusqu’au 13 février dernier pour terminer leur travail. Et le Comité central a jusqu’au 16 février prochain pour rendre sa copie. Les dés sont depuis lancés dans le Rdpc pour les investitures.

*Texte paru dans le magazine Défis actuels. La titraille a été modifiée.

 

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages