mercredi 21 février 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Ange Aimée Sama Douala: «Nous allons lancer le concept ‘’la rue c’est ma piste Seniors’’»

Le président de la Ligue départementale d’athlétisme du Mfoundi décline les grandes lignes de la nouvelle saison qu’il vient de lancer par une assemblée générale ce 28 janvier.



Que peut-on retenir de l’assemblée générale extraordinaire de la Ligue départementale d’athlétisme du Mfoundi ?


Retenons tout d’abord qu’on a tenu à faire cette assemblée générale à la suite de l’instruction du ministre des Sports et de l’éducation physique ordonnant le lancement de saison dans chaque fédération civile sportive nationale. Il fallait donc qu’on s’arrime et que l’on soit en toute légalité, tout en sachant que les mandats sont échus. Pour revenir à l’essentiel de cette assemblée générale, nous avons demandé si le bureau actuel pouvait poursuivre sa mission et nous avons reçu de la Fédération camerounaise d’athlétisme, le quitus de l’Assemblée générale pour continuer notre mission. Nous avons aussi pourvu certains postes de nouveaux responsables parce que la vacance à certains postes a en quelque sorte, plombé le rendement et l’efficacité de certaines activités dans le département du Mfoundi. C’est ainsi que nous avons mis place le calendrier des activités. Nous avons également fixé le montant des cotisations de membres qui vont couvrir l’année… Pour l’heure, nous nous satisfaisons d’avoir trouvé un nouveau siège à notre Ligue.


Qu’est-ce qui va meubler la saison que vous venez de lancer ?


La tenue de cette nouvelle assemblée générale marque le début des activités dans le département. Au mois de mars, nous allons organiser une compétition novatrice dénommée « les 5 pouces » dont nous gardons la teneur pour le moment. Nous aurons aussi les journées du championnat départemental et les finales du championnat départemental qui auront lieu au mois d’avril ou en mai. Dans l’optique de drainer du beau monde autour des pistes, nous allons lancer le concept «la rue c’est ma piste Seniors», qui peut concerner tous les non-athlètes. Ensuite suivra le concept «la rue c’est ma piste Juniors» qui invite tous les jeunes ayant maximum 16 ans d’âge à venir célébrer les valeurs de cette discipline sportive. Nous avons aussi la campagne de détection. Toutes ces compétitions vont en droite ligne avec la politique gouvernementale qui veut qu’on procède à une détection de jeunes talents. Nous avons aussi lancé un thème fédérateur autour de ces tournois, qui va dans l’optique d’attirer les entreprises, les sponsors, les partenaires et les mécènes sur ce qui se passe dans l’athlétisme.


Est-ce que la circulaire du ministre ne va pas plonger les fédérations sportives dans une espèce de non-droit ?


Je ne crois pas qu’il faut voir les choses sous cet angle. Si vous êtes dans une fédération qui ne respecte pas l’intérêt du sport, celui du sportif et encore moins les institutions de l’Etat, vous allez entrer dans une espèce de non-droit ; parce que si vous n’avez pas un dirigeant responsable qui peut taire les querelles, ne fusse que pour le bon déroulement d’une compétition, alors c’est désolant car dans les querelles nous perdons beaucoup d’énergie, de temps, de force dont nous avons par exemple besoin en athlétisme. Je vous assure qu’à chaque fois que j’ai gravi les échelons, cela m’a causé des problèmes mais cela n’empêche pas que je continue à bosser car seul le travail paye malgré les tricheries et autres. Donc nous restons calmes, nous aimons cette affaire et comme dans toute chose, c’est dans le calme que nous pouvons évoluer. Du coup on reste calme et continue de travailler pour mieux avancer.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages