samedi 21 avril 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

PAL : Bédzigui tente de ressusciter en puisant chez Kamto Spécial

L’homme vient de recruter Denis Atangana, ex candidat aux municipales du Mrc.


Dans une note dite de «redéploiement», Célestin Bédzigui informe l’opinion que le Parti de l’Alliance libérale (PAL) s’est attaché les services de Denis Emilien Atangana. Une première recrue pour refonder un parti mort en 1992, dans le cadre de l'alliance avec l'Undp de Bello Bouba. Denis Atangana est le nouveau secrétaire général par intérim de cette formation politique qui compte jouer un rôle important dans les rendez-vous électoraux de 2018 au Cameroun. Autour du patron de l'administration, se bâtira un nouveau parti qui se veut fort.

Et Bédzigui n'a pas jeté son dévolu sur un no name. L'homme a récupéré ainsi un garçon de trente ans qui a perdu sa virginité politique depuis des lustres. L’ex leader de l’Association pour la défense des intérêts des étudiants du Cameroun (Addec), est un transfuge du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Un parti qui l’avait investi en 2013 aux municipales pour la conquête de la mairie de Monatélé. Et l’homme qui s’était fait embastiller pour la cause estudiantine à l’université de Yaoundé II, a su convaincre un électoral de cette municipalité de la Lékié traditionnellement acquise au Rdpc, le parti au pouvoir. Au finish les résultats officiels attribuent la victoire à André Tsala Messi, de 59,310% des voix contre 40.690% pour le jeune loup aux dents longues.


Le premier essai était donc prometteur. Mais une brouille au sujet de la caution remboursée aux candidats a semé la discorde entre Denis Atangana et Maurice Kamto. «Le Mrc à fait montre l'ingratitude», dénonce celui que d’aucuns ont toujours considéré comme «le vrai maire» de Monatélé. «C’est un accident de l’histoire», estime Denis Atangana, parlant de son passage au Mrc. «C'est l'avenir qui me préoccupe. Mes yeux sont tournés vers l'avenir. C'est une page tournée depuis 2013», insiste-t-il. L’avenir, c’est avec Célestin Bédzigui.


Et le parti qui s’était fondu dans l’Undp, est sur le terrain de la renaissance que pilotera son jeune secrétaire général. «Pour le moment nous préparons le congrès. Le bureau sera fixé au Congrès», informe Emilien Atangana.

Dernière modification le mardi, 06 février 2018 17:44

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages