jeudi 22 février 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Rupture : Bédzigui quitte l’Undp et ressuscite son PAL Spécial

L’ancien vice-président du parti de Bello Bouba l’a signifié à son ex camarade.


Sur son mur facebook, Célestin Bédzigui a écrit ce 23 janvier que «le Pal -Parti de l’Alliance libérale- par ma personne, en qualité de président fondateur, a notifié à M. Bello Bouba Maigari, président de l’Undp [Union nationale pour la démocratie et le progrès, Ndlr], la fin de l’alliance politique signée entre les deux partis le 5 janvier 1992 à l’occasion du Congrès à Ngaoundéré de l’Undp». Annonçant ainsi une information déjà relayée la veille par le journal Essingan. L’économiste dit ne plus se reconnaître dans le pacte qui liait son parti à l’Undp. Lequel «visait à maximiser les effets de la complémentarité des implantations des deux formations politiques, mais aussi à tirer avantage des spécificités en expertise et en expérience de chacune d’elles dans la préservation d’une ligne politique attachée à promouvoir la prospérité économique, domaine de prédilection du Pal».


Aussi, l’homme regrette à son désormais ancien allié de l’avoir exclu du patrimoine commun. En septembre 2017, Bédzigui revenu des Etats-Unis, n’avait pas pu prendre part au congrès de l’Undp. Candidat déclaré contre le non moins ministre du Tourisme et des Loisirs, avait été exclu manu militari des travaux. «Ce qui a suscité une profonde divergence politique entre les deux partis protagonistes. Plutôt que d’accepter une évaluation politique de cette divergence, Bello Bouba a choisi la voie illégale de l’exclusion du partenaire», dénonce-t-il.


En signifiant à l’Undp son départ, Bédzigui annonce la résurrection du Pal, le parti qu’il avait créé au début des années 90, avant de le fondre dans l’Undp en 1992. Vingt ans après, c’est le retour à la case départ.

 

Dernière modification le mardi, 06 février 2018 17:34

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages