mercredi 24 janvier 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Can 2019/Inspection Caf : Bidoung Mpkatt s’en remet à la presse Spécial

Le président du Comité local d’organisation a appelé la presse au patriotisme.


En préparant l’arrivée de la mission d’inspection de la Confédération africaine de football (Caf), Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt n’a épargné aucun acteur. Notamment la presse souvent accusée de jouer le jeu des ennemis du Cameroun. Et lors de la dernière réunion de préparation tenue le 9 janvier au stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé, le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep) président du Comité local d’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019, a convié la presse. Pas simplement pour rendre compte. Mais «toutes les parties prenantes doivent être au même niveau d’information», a justifié un responsable du Minsep.


mais le lendemain, lors du point de presse qu’il a donné en compagnie de son homologue en charge de la communication et porte-parole du gouvernement, le Minsep a clairement sensibilisé la presse nationale et internationale exerçant au Cameroun, à jouer sa partition afin de « sauver» l’organisation camerounaise de cette Can, objet d’une détérioration du climat entre le Cameron et la Caf depuis plusieurs mois. «Le rendez-vous de ce jour vise à vous rappeler votre mission patriotique en vue de contribuer au succès de la prochaine mission d’inspection de la Caf», a avoué Bidoung Mpkatt. A cet effet, «je voudrais réitérer mon appel à la mobilisation de toutes les intelligences et de toutes les compétences de notre pays, notamment celles de la presse, pour que chacun, à sa manière, où qu’il soit, apporte sa contribution, aussi modeste soit-elle, pour assurer la réussite de ce premier challenge qui nous interpelle tous», a insisté le Minsep.


Pour Bidoung Mpkatt, «la mission de la Caf au Cameroun devrait être un moment un moment privilégié d’échanges francs et constructifs ainsi qu’une occasion idoine de consolider, à travers des actes concrets, l’engagement de notre pays à réussir l’organisation de la Can Total Cameroun 2019 dans son nouveau format avec 234 pays participants». Et «ce défi doit être relevé avec la contribution des hommes et des femmes des médias que vous êtes», a-t-il sensibilisé. A un corps social qu’Ahmad, le nouveau président de la Caf, a cité en juillet 2017 lorsqu’il déclarait que le Cameroun n’était pas prêt pour l’organisation de la Can 2019. Des informations avaient fait état de ce que des journalistes locaux avaient d’ailleurs pactisé avec le nouveaux maîtres de la Caf pour ternir l’image du Cameroun sur ce dossier. La tutelle des sports veut ainsi éviter de voir la presse locale donner davantage de grain à moudre à la Caf à l’occasion de la première mission d’inspection de la Caf au Cameroun. Ces hommes qui arrivent ce jour séjourneront jusqu’au 23 janvier.

Dernière modification le jeudi, 11 janvier 2018 17:14

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages