jeudi 19 avril 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Le Gicam soutient la Sodecoton Spécial

Le Groupement interpatronal  du Cameroun (Gicam) veut  rendre la société de développement  du coton (Sodecoton) plus  compétitive après « de fortes zones  de turbulences » qu’elle a subi ces  dernières années. La réunion mensuelle  du Conseil exécutif de ce groupement  patronal s’est à cet effet  tenue la semaine dernière à Garoua  sous la direction de son président,  Célestin Tawamba. Cette concertation  Gicam-Sodecoton a donc été  l’occasion de dénicher les difficultés  afin de trouver les stratégies idoines  pour faire monter en puissance ce  géant industriel du Grand nord. « Le  Conseil a étudié les voies et moyens  qui permettront d’accompagner l’entreprise  dans son rôle économique,  social, stratégique pour le Cameroun  », rapporte le communiqué issu de  cette réunion.  Après avoir souligné le rôle stratégique  de la filière « Coton » dans le  tissu industriel camerounais, le  Gicam s’est engagé à « accompagner  la Sodecoton dans sa marche vers  une meilleure compétitivité et l’obtention  du statut d’entreprise championne  de la sous-région », indique  le communiqué publié sur le site du  Gicam, sans toutefois évoquer la nature  du soutien et le mode d’accompagnement. 

Mais une chose reste  certaine, le groupement patronal va  aider cette entreprise publique dans  la réalisation son plan de redressement  qui s’étend sur quatre ans, soit  2017-2021. « En principe le Gicam  est là pour une action de solidarité. Il  est venu marquer son soutien et son  accompagnement à la Sodecoton  dans son plan de redressement »,  renseigne Amadou Saliou, responsable  de la communication de cette industrie  agroalimentaire. Joint au  téléphone, Amadou Saliou indique  que le patronat, pour l’accompagnement  de cette entreprise de production  d’huile de coton, peut inciter ses  entreprises membres à aider la Sodecoton  en lui offrant par exemple  des services qui va dans le sens de  son redressement. 

En ce moment où le Septentrion fait  face à un déficit alimentaire, déplore  la spéculation des prix des céréales  et denrée alimentaire par les producteurs.  Malgré une fréquente baisse  de production, Sodecoton, géant  agroindustriel du Septentrion, vise au  cours de cette campagne cotonnière  une production de 260 000 tonnes  contre 240 200 tonnes à la campagne  2016/2017. Cette prévision  permettrait à l’entreprise que dirige  Mohamodou Bayero Bounou, de réaliser  un chiffre d’affaires de 140 milliards  de francs CFA soit une hausse  de 20 milliards par rapport à la dernière  campagne. Créée en 1974, la  Sodecoton a pour mission d’organiser  la production et la commercialisation  du coton sur l’étendue du  territoire.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ÉCONOMIE

0
Partages
0
Partages