mardi 23 janvier 2018
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Des volontaires au chevet des réfugiés à l’Est Cameroun

  • lundi, 11 décembre 2017 07:51
  • Écrit par  Christelle Djomo

A l’occasion de la célébration de la journée internationale des volontaires au Cameroun, des bénévoles se sont rendus dans le camp de réfugié de Gado-Badzéré pour apporter un soutien psychologique, juridique et humanitaire aux réfugiés de cette localité.

A l’Est-Cameroun, plus précisément dans la région de Garoua-Boulai, des volontaires se sont rendus dans des camps des réfugiés abritant des populations hôtes de Gado-Badzéré pour toucher du doigt la situation de ces personnes et contribuer à leur épanouissement par des actions de volontariat. En plus d’être édifiés sur les causes, les manifestations, les conséquences et les recours légaux liés aux violences faites aux femmes, les réfugiés de ce camp ont bénéficié de l’intervention des volontaires par un appui juridique, psychologique et logistique.

A côté de cette descente à l’Est-Cameroun, diverses activités ont été organisées sur l’ensemble du territoire national du 28 novembre au 5 décembre 2017 pour marquer d’une pierre blanche cette journée international du volontariat.

A Yaoundé, la 32 eme édition de cet évènement s’est célébré sous le thème « volontaires, premier à agir partout ». Au cours de cette cérémonie qui avait pour cadre le monument de la réunification, le ministre de la Jeunesse Mounouna Foutsou a rappelé le contexte particulier dans lequel cette journée est célébrée au Cameroun.

« La recrudescence  des crises humanitaires liées aux catastrophes naturelles consécutives aux effets de changement climatique dans la partie septentrionale, et d’autre part par l’action humanitaire caractérisée par l’afflux des réfugiés et déplacés internes des conflits armés sous régionaux », a souligné le membre du gouvernement.

Au plan national, notons qu’un programme de volontariat a été mis sur pied pour mieux encadrer et recruter des volontaires qui seront par la suite déployés ou besoin se fera. Ce programme qui a déjà mobilisé plus d’une centaine de jeunes depuis le début de l’année 2017 devra constituer le déclic de l’envol du volontariat au Cameroun.

                       

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages