mardi 12 décembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Portrait : Minette Libom Li Likeng, une vie pour les douanes Spécial

  • jeudi, 30 novembre 2017 11:23
  • Écrit par  Michel Ange Nga

Ils sont diplômés de l’Enam, ils font honneur au pays     

Défis Actuels vous présente quelques icônes de l’administration publique sortis de l’Enam.

Quand elle quitte les bancs  de la faculté des sciences  économiques de l’Université  de Yaoundé en 1982 avec une licence  en poche, Minette Libom Li  Likeng, née Mendomo Awoumvele,  impressionne déjà ses camarades.  Ces derniers louent son envie de  réussir et sa force de caractère. La  même année, cette femme de tête  est admise à l’Enam. Et trois ans plus  tard, soit en 1984, elle compte parmi  les meilleurs de la section « Régies  financières ». 

C’est dans l’administration des  douanes que la petite fille partie de  Mveng (son village natal dans la région  du Sud) en 1978 pour poursuivre  ses études à Yaoundé débute sa  fructueuse carrière. A l’époque, ils  sont déjà nombreux à lui garantir  une carrière honorable. Un pari  gagné surtout quand en 1997, Minette  Libom Li Likeng est admise  comme enseignante à l’Enam. La  preuve qu’elle est tout sauf une habituée  du peloton. 

Elle en fait encore la preuve quand  elle est nommée en 2004 à la tête de  la division de la législation et de la  coopération internationale à la Direction  des douanes, un poste stratégique.  Une bonne nouvelle ne venant  jamais seule, la fille de Mveng est  choisi par le président Paul Biya pour  assurer l’intérim au prestigieux poste  de directeur général des douanes. En  2008, elle est confirmée comme directeur  général des douanes. Un test  grandeur-nature pour cette femme  connue pour sa compétence.

A ce poste, elle ne fait pas mentir sa  réputation. Au contraire, elle fait basculer  les douanes dans le monde moderne  en implémentant le système  de surveillance des marchandises par  GPS. Cette innovation est un succès  qui fait gagner en temps et en argent.  Celle qui est alors directeur  général des douanes a les coudées  franches pour mener d’autres  réformes prioritaires, surtout  pour palier aux pertes des recettes  qu’allaient engendrer l’Accord  de partenariat économique  entre le Cameroun et l’Union européenne  (en discussion à cette  époque-là). Minette Libom Li Likeng  fait alors mettre en place le  système Sydonia pour l’automatisation  des procédures pour  améliorer les recettes douanières. 

En 2015, sans grande surprise, la diplômée  de l’Enam, promotion 1984,  est nommée ministre des Postes et  Télécommunications. Un ministère  qui n’est pas souvent dévolu aux  femmes. Deux ans après, elle est en  passe de conclure une opération  coup de poing dont le but est la régularisation  des toutes les entreprises  du secteur des télécoms. Elle a aussi  obtenu du président de la République  la mission d’évaluer le service des entreprises  de téléphonie. Un dossier  qu’elle surveille actuellement comme  de l’huile sur le feu. Tout comme elle  s’évertue à augmenter la connectivité  du Cameroun afin de favoriser  l’émergence d’une entreprise numérique  au Cameroun… 

Dernière modification le jeudi, 30 novembre 2017 11:37

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages