lundi 11 décembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Eliminatoires Coupe du monde 2018 : Réveil tardif des Lions Spécial

Le Cameroun a battu l’Algérie (2-0) ce soir à Yaoundé.

Il a su prendre le destin du match à son compte. Pour sa première touche de balle une minute seulement après son entrée, Frantz Pangop a changé le destin du match. Une feinte puis un crochet de la droite, puis un tir placé du plat du pied droit, et le cuir est dévié de sa trajectoire par un défenseur. A cette 88ème minute de jeu, le rêve algérien d’imposer un nul à défaut d’une défaite camerounaise à domicile, est brisé. L’homme qui signait sa première sélection chez les Lions indompt ables, change radicalement le destin d’un match sans enjeu pour son pays dans ces éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018, mais qui compte pour une sélection qui se bat pour restaurer la confiance avec son public, mais qui devait éviter de donner l’occasion à l’Algérie de renverser le Cameroun pour la première fois de son histoire. Et pourtant, les Fennecs continuent d’appuyer comme depuis la seconde manche, pour tenter de réduire l’écart. Mais trois minutes d’arrêt de jeu ne suffiront pas pour y parvenir.


Déjà que depuis la 25ème minute de jeu, Clinton Njié avait déjà donné le ton. Servi par Vincent Aboubakar, l’attaquant de l’Olympique de Marseille se lance dans la course, contrôle une fois et trompe le portier algérien de l’extérieur du pied droit. Le public du stade Ahmadou Ahidjo qui avait déjà accueilli en fanfare son chouchou non convoqué en sélection depuis la fin de la Coupe d’Afrique des nations 2017 remportée par le Cameroun, célèbre son « attaquant d’avenir ». La réconciliation entre l’homme qui avait déçu Hugo Broos face au Burkina Faso lors de la Can, et le public qui a su adopter Christian Bassogog, est obtenue. Ce dernier, lui, manquera l’occasion de contrarier le sélectionneur, en manquant de saler l’addition sur cette passe de Njie parti en contre-attaque. La faute, avoir dribblé le défenseur algérien sans réussir à passer le ballon. Il faudra attendre la s’en être mêlé les pédales. Pour autant, l’essentiel avait déjà été fait. La victoire pour le moral est acquise.


Pour le reste, si Hugo Broos a fait confiance à Clinton Njie, autant qu’à Christian Bassogog et Vincent Aboubakar, deux joueurs dont il a critiqué négativement les qualités techniques, il a laissé son capitaine Benjamin Moukandjo au banc de touche durant toute la partie. Et annonce de probables nouveaux joueurs pour les prochaines échéances. Ce sera sur la route de la Coupe d'Afrique des nations 2019 dont le Cameroun, pays organisateur joue les éliminatoires à tire de préparation de la compétition.  Le rêve d'une coupe du monde 2018 étant brisé depuis le nul de l'a journée précédente avec le nul d'un but partout contre le Nigeria, après la lourde défaite de 4-0 enregistrée au match aller quelques jours plus tôt. Ce Nigéria qui s'est qualifié ce soir en battant la Zambie 1-0.

 

Feuille de match

Cameroun-Algérie (2-0)
Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé


Cameroun : Fabrice Ondoa - Faï Collins – Ngadeu – Teikeu – Leuko - Siani – Zambo Anguissa – Olinga (Ngamaleu, 81e) - Njie Clinton (Pangop, 87e) – Aboubakar – Bassogog (Mandjeck, 72e). Coach : Hugo Broos
Algérie : Mbolhi – Mandi – Liassine – Saphir (Ismaël, 60e) – Sofiane – Feghouli (Ghezzal, 75e) – Soudani – Fares – Benguit – Ishak – Bensebaini (Zinedine, 70e). Coach : Alcaraz Luis
Buteurs : Clinton Njie (Cmr/25’) ; Frantz Pangop (Cmr/88’)
Avertissements : Cameroun (Faï, 51e) – Algérie (Liassine, 37e)

Dernière modification le samedi, 07 octobre 2017 22:45

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages