lundi 11 décembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Lions indomptables : Karl Toko dans la liste des victimes de Broos Spécial

L’attaquant vient de réagir à la sortie du sélectionneur.


Hugo Broos a rendu publique la liste des joueurs qui défendront les couleurs du Cameroun lors du match Cameroun-Algérie. Parmi, quelques absents de taille, Eric Maximes Choupo-Moting, et Karl Toko Ekambi. Deux attaquants parmi les meilleurs de ces dernières années chez Les Lions indomptables. Selon l’entraîneur sélectionneur, ces deux joueurs ont décliné la convocation de la sélection. «Une fois encore, Choupo-Moting m’a écrit pour me faire savoir qu’il est blessé et qu’il ne pourra pas venir pour le match», rapporte le sélectionneur. Le second aurait simplement refusé de se mettre au service de la sélection.


Si le joueur de Schalke 04 qui avait déclaré une blessure au match retour contre le Nigeria à Limbé, après être entrée en remplaçant, pour être aligné quelques jours plus tard en club, n’a pas encore réagi, Karl Toko Ekambi, lui, a cru devoir réagir aux déclarations de l’entraineur. Comment le coach peut aller dire en conférence de presse que j’ai boycotté la sélection ?», s’est indigné le joueur d’Anger, joint par Bonney Philipe de la télévision Vox Africa. «Je n’ai jamais refusé de répondre à une convocation pour le prochain match. Après avoir reçu la pré-convocation, le staff m’a appelé pour m’informer que le coach ne m’avait pas retenu dans la liste des 23», dément-il. C’est une autre polémique qui naît ainsi dans la tanière déjà dans le viseur de la presse qui attendait depuis près d’une semaine la publication de la liste des joueurs retenus pour le match Cameroun-Algérie, comptant pour la 5ème journée des éliminatoires de la Coupe du monde Russie 2018. Après deux reports, Broos a fini par lâcher le morceau. Pour susciter une nouvelle polémique.


La tanière des Lions indomptables est coutumière de polémiques du genre depuis l’ère Volker Finke. La situation empire avec Hugo Broos. André Onana, Idris Carlos Kameni et Franck Kom en ont déjà souffert sous le technicien belge. Lors du dernier regroupement, Choupo est revenu au-devant de la scène, avec comme trace de fond sa non titularisation face au Nigeria tant à Uyo qu’à Yaoundé. Autant que Vincent Aboubakar et Christian Bassogog qu’Hugo Broos a livré à la vindicte populaire en mettant en cause les qualités techniques de ces deux attaquants qui font pourtant partie des plus réguliers dans ses listes. Cette fois-ci, c’est Karl Toko qui passe à la trappe. Et ce dernier n’a pas digéré. Si ce n’est pas (encore) la guerre, on n’en est certainement plus loin.

Dernière modification le lundi, 02 octobre 2017 14:19

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages