mercredi 18 octobre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Comité de normalisation : Eto’o prend définitivement le pouvoir à Tsinga Spécial

Les personnes nommées ont en commun d’avoir une affinité certaine avec le Lion entré en rébellion.


La main de Samuel Eto’o apparaît de plus en plus clairement dans les choix du Comité de normalisation installé à la tête du football camerounais depuis le 7 septembre 2017. Et c’est la nomination de Martin Etonge qui achève de convaincre les plus sceptiques de la mainmise de l’ex capitaine des Lions indomptables sur la bande à Dieudonné Happi. Le nouveau secrétaire général avait quitté la tour de Tsinga à cause du rôle trouble qu’il jouait auprès de Samuel Eto’o. Lui qui avait été accusé de jouer la taupe pour le capitaine auprès des autorités. Au cours d’une réunion de crise tenue au ministère des sports en 2011, à l’effet de déchoir Samuel Eto’o du brassard, Martin Etonge qui y avait été convié, aurait d’après une enquête, ouvert son téléphone pour retransmettre en direct les échanges entre Michel Zoah et Iya Mohammed. Des sources crédibles avaient rapporté qu’Eto’o avait promis à Iya Mohammed et Michel Zoah d’avoir leurs peaux.


Ecarté des affaires, Martin Etonge avait été mis à la disposition de la direction technique nationale. Avec lui, c’est John Begheni Ndeh qui est en partie réhabilité. L’ancien team manager des Lions indomptables, était le directeur de cabinet de l’ancien premier vice-président d’Iya Mohammed. Il avait officié entre le 28 juin 2013, date de la prise du pouvoir à la Fécafoot par ce coéquipier d’Iya Mohammed tombé en disgrâce, et la nomination mi-juillet 2013 par la Fifa, du premier comité de normalisation. Le choix porté sur cet ancien cadre administratif de l’équipe nationale, devrait contenter s’il en était encore besoin, Abdouraman Hamadou, le principal artisan de l’annulation du processus électoral qui avait porté Tombi à Roko aux affaires. L’ancien directeur de cabinet d’Iya Mohammed qui n’a pas gobé la décision de la Fifa de préférer un comité de normalisation à l’exécutif de 2009 aux affaires. L’arrivée de Martin Etonge est un clin d’œil à Abdouraman Hamadou qui se bat pour la « réhabilitation » du président de la Mission de développement du Nord-ouest Begheni Ndeh. Iya Mohammed étant incarcéré et donc incapable de reprendre le poste. Abdouraman, d’après des indiscrétions, a bénéficié de soutiens multiformes de Samuel Eto’o dans ses combats.


Me Happi Dieudonné qui non seulement est un des conseils attitrés de Samuel Eto’o, mais est le géniteur de Wilfried Happi, le manager du goleador. L’homme à qui Paul Biya a confié la mission de concilier par son entregent le Cameroun et les instances footballistiques internationales, a ainsi trouvé là une occasion en or de prendre le contrôle d’une maison dont la gestion lui échappait jusqu’ici. L’ex capitaine qui a pris sa retraite internationale en 2014, voyait en le clan installé à Tsinga, des ennemis. En 2011, lors la crise éclatée au Maroc après la Lg Cup, Samuel Eto’o dénonçait la gestion opaque de la Fécafoot. Tombi à Roko, alors secrétaire général de la Fécafoot, qui avait déclaré que «les cimetières sont remplis de personnes indispensables ».

Dernière modification le dimanche, 01 octobre 2017 15:49

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages