vendredi 22 septembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Normalisation : Les maçons au pied du mur Spécial

L’équipe installée le 7 septembre dernier à Yaoundé ont rencontré le ministre des sports ce samedi.


«Je puis vous assurer que le comité de normalisation a déjà commencé à travailler depuis notre installation hier soir». Me Dieudonné Happi, le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) l’a déclaré ce 8 septembre 2017 lors d’une visite de courtoisie au ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep). Moins de 24h après l’installation par la mission Fifa-Caf qui a séjourné à Yaoundé, du comité de normalisation qu’il préside. A la satisfaction de Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt. «Je vous remercie car vous dites que vous avez commencé le travail», a félicité le ministre. D’autant plus que «votre tâche est complexe, délicate et exaltante», a reconnu le Minsep. «Nous ne doutons pas un seul instant de la collaboration et du soutien que vous allez nous apporter», flatte le patron de la normalisation 2. Non sans rappeler que «la mission à nous confiée par la Fifa est de pouvoir au mieux de nos possibilités adapter les statuts de la Fécafoot aux standards de la Fifa et en conformité avec les lois de notre pays». Et surtout les membres de la normalisation clament qu’«au-dessus de tout, c’est d’abord l’intérêt supérieur de notre pays ; nous sommes à la disposition du Cameroun. Nous sommes soucieux de l’intérêt général et du football en particulier».


Tacle de Bidoung contre Joseph Owona


Et déjà, «le gouvernement s’est engagé à vous soutenir dans l’accomplissement de vos tâches. Vous êtes la priorité des priorités en tout temps, en tout lieu et en toute circonstance», a promis Bidoung Mpkatt. Sensibilisant les acteurs du football à «tourner le dos aux péripéties judiciaires interminables, aux joutes oratoires, aux dissensions, aux accusations et aux suspicions», et à accompagner les réformateurs. En tout cas, pour le ministre tutelle de la Fécafoot, «la précédente normalisation a été le moment où la performance des équipes nationales de football a sombré». Titillant quelque peu Joseph Owona dont les 26 mois de normalisation ont donné lieu à un exécutif mis à la touche 23 mois après par la justice et la Fifa. «J’ai la conviction que tous les membres sont animés d’une réelle volonté d’appliquer rigoureusement les instructions de la Fifa en conformité avec les lois de notre pays», garantit Me Happi.


Du coup, Bidoung Mpkatt peut alourdir la feuille de route : «au-delà de la lourde tâche qui vous incombe au plan juridique, je vous prescris de vous investir sans ménagement aucun, à la reconstruction durable du football», ajoute-t-il. Avec insistance sur les Lions indomptables A, dans la perspective de la Can 2019. «Pour ces raisons et bien d’autres, il est plus que jamais temps que la sérénité revienne dans la grande famille du football camerounais», a souligné Bidoung Mpkatt.

 

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages