vendredi 22 septembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Comité de normalisation : La rumeur nomme Joseph Antoine Bell à la Fécafoot Spécial

L’ancien portier des Lions indomptables annoncé à la tête de l’organe, dément.


La mission Fifa-Caf a à peine engagé les consultations en vue de la désignation des membres du Comité de normalisation que la rumeur avait déjà retenu Joseph Antoine Bell comme le patron de a futur normalisation. Une rumeur née depuis quelques jours du fait du passage de l’ancien gardien de buts des Lins indomptables dans les services du Premier ministre en consultation pour les mêmes fins. Sauf que le champion d’Afrique 1984 n’est pas le seul à avoir été consulté par l’immeuble Etoile. Gérémi Njitap a été annoncé dans les mêmes lieux, autant que Samuel Eto’o qui a effectué un passage éclair au pays e fin de semaine dernière et aurait même rencontré le président de la République en personne, afin de jouer les facilitateurs auprès des instances africaine et mondiale, pour la sortie de crise et le sauvetage de la Can 2019 dont la Caf menace de retirer l’organisation au Cameroun.


Il est clair que la Fifa a pour principe de confier la présidence du Comité de normalisation à un ancien footballeur. Et Joseph Antoine Bell qui est le plus ancien des contestataires des régimes installés à la Fécafoot, a fini ces dernières années par mettre de l’eau dans son vin jadis radicalement dur. Au point de convaincre certains opposants à la Fécafoot version Tombi à Roko, de négocier une sortie de crise. D’où la participation de l’ex portier de l’Olympique de Marseille à la réunion de crise de Conakry. Beaucoup avaient alors vu un fléchissement de position de nature à donner espoir à la Fifa de confier la normalisation à un fin connaisseur du football mondial.


C’était sans compter avec l’espièglerie de l’homme. «Ces gens disent tout et n’importe quoi», a réagi Joseph Antoine Bell que les émissaires de la Fifa et de la Caf ont consulté cet après-midi. «Quelqu’un peut décider d’annoncer ma mot, il aura raison un jour, tôt ou tard», philosophe-t-il. De quoi susciter des idées dans le sens de la confirmation de la rumeur. Avant de recadrer les choses. «Quand le Cameroun procède à un remaniement ministériel, il l’affiche. Quand la Fifa prend des décisions, elle affiche sur son site. Comment des gens peuvent-ils s’accrocher toute une journée sur une rumeur. Si j’avais été nommé, ce serait sur le site internet de la Fifa», renvoie-t-il.

Dernière modification le jeudi, 07 septembre 2017 20:45

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages