vendredi 17 novembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Tic : 184 élèves de Ngoumou récompensés Spécial

La seconde édition des matinées départementales de l’économie numérique a eu lieu à Ngoumou le 31 août 2017.


En tout, ce sont 7 ordinateurs portables, 70 tablettes numériques, 50 téléphones androïd et 200 cartables comportant chacun des cahiers et des livres d’informatique du programme scolaire 2017-2018, qui ont été remis à 184 élèves de la 6ème en terminale dans l’arrondissement de Ngoumou ce 31 août 2017. Ils ont été triés sur la base de leurs notes dans les matières se rapportant aux Technologies de l’information et de la communication (Tic). Dans e cadre de la première étape de la seconde édition des Matinées départementales de l’économie numérique (Mden) lancées l’année dernière par le ministère des Postes et télécommunications (Minpostel). «Votre travail et votre talent représentent beaucoup pour le gouvernement ; ils donnet surtout l(‘occasion de réaffirmer la place de l’excellence et du mérite dans notre société, trop souvent accusée à tort de célébrer la médiocrité et de ne pas cultiver l’excellence chez les jeunes», a salué Minette Libom Li Likeng, la Minpostel. «L’informatique pour l’informatique ne sert à rien», a philosophé Arielle Kitio, promotrice d'une startup, invitée à la cérémonie comme modèle pour la jeunesse. «Grâce aux Tic, vous pourrez changer de métier à votre convenance, faire avancer votre domaine et faire changer la vie dans votre entourage», sensibilise-t-elle. Prenant les exemples du commerce, de la médecine,… qui aujourd’hui évoluent avec les Tic, lesquelles «détruisent les barrières géographiques et rapprochent les experts des nécessiteux». Sensibilisant prioritairement les filles qui, à son observation, évitent les filières se rapportant à la science et à la technologie. «N’ayez pas peur de la technologie ; vous avez les mêmes capacité que les hommes à comprendre et maîtriser les technologies. Pourquoi à la maison dès qu’il y a un souci dans ce secteur vous appelez votre frère qui lui-même n’a pas fait d’études techniques ?» a-t-elle lancé.


Prêchant à des presque-convertis. «L’ordinateur ce n’est pas seulement pour s’amuser. Je vais approfondir mes connaissances en Tic. A la maison, je passe une partie de mon temps, de 15h à 18h, sur l’ordinateur. C’est ma mère qui m’aide souvent à la maison et elle m’apprend en grondant. Avec l’appui du gouvernement, je vais davantage m’appliquer», réagi Claudia Mengue, bénéficiaire pour le compte du lycée bilingue de Nkolbya. Selon Minette Libom Li Likeng, «le Premier ministre veut, dans la stratégie nationale du développement du numérique, faire du Cameroun un pôle numérique en 2020». A cet effet, «le gouvernement investit dans l’inclusion numérique, faire accéder le numérique à la masse à travers les téléphone et internet», indique-t-elle. Faisant allusion au plan stratégique Cameroun-numérique 2020. Et l’objectif des Matinées départementales de l’économie numérique qui sont à leur 2ème édition cette année, placée sous le thème "Inclusion numérique dans la Mefou et Akono: Défis et enjeux pour les jeunes", est d’encourager et développer l’apprentissage des Tic en milieu scolaire. Ce qui passe par l’octroi de bourses, le don de matériels (téléphones, tablettes, ordinateurs, et autres accessoires d’ordinateurs, etc). Avec le concours du ministère des Enseignements secondaires, l’Iai Cameroun et Huawei Cameroun. Les deux autres étapes de cette deuxième édition sont Tiko et Dimako.

Dernière modification le lundi, 04 septembre 2017 17:12

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages