samedi 25 novembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Fécafoot/Suspension de l’exécutif : Tombi à Roko sur les pas du gouvernement Spécial

Le président déchu a fait preuve d’humilité et accepte la position de la Fifa.


«Nous prenons acte de la décision de la Fifa et nous adhérons fortement». Ainsi, Tombi à Roko Sidiki n’a pas satisfait les désidératas de ses pourfendeurs qui s’attendaient à une annonce «forte», notamment celle de sa mise à l’écart dans la suite des événements de la crise qui secoue la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) depuis 2012. Sa personne focalisant nombre de contestations. Il n’en sera rien. «J’ai pris cette décision en toute liberté, individuellement, et avec l’ensemble du comité exécutif que j’ai présidé depuis 23 mois», rassure Tombi à Roko. Là où d’aucuns redoutaient une attaque de la décision de la Fifa. Au motif que l’instance faîtière du football mondial a jusqu’ici alignée sur les positions de la Fécafoot, à savoir ignorer la décision de novembre 2015 annulant le processus électoral qui s’est achevé le 28 septembre 2015 par l’élection de Tombi à Roko. «Evidemment nous avions deux options : attaquer cette décision ou nous plier. Mais mon intérêt individuel ne représente rien par rapport à l’intérêt du peuple camerounais ; je ne voudrais pas priver mes compatriotes de cette belle fête sportive que notre pays va organiser en 2019», explique le président déchu de la Fécafoot.


Ce point de presse de l’ancien secrétaire général de la Fécafoot arrive le lendemain de la déclaration du gouvernement faite par Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt, le ministre des Sports et de l’éducation physique, avec à ses côtés le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement. Et dans sa logique de coopérer avec les pouvoirs publics depuis son arrivée à la tête du football camerounais, Tombi à Roko n’a fait que suivre la ligne tracée déjà par le gouvernement. Lui qui avait déjà pris part à la réunion de crise tenue au secrétariat général de la Présidence de la République jeudi. En rendant hommage à la Caf et à la Fifa dans leur engagement à promouvoir le développement du football au Cameroun, Tombi à Roko espère «que cette décision contribuera à ramener la sérénité au sein de la Fécafoot, la paix et la concorde parmi les acteurs de bonne foi…pour des lendemains meilleurs pour notre football».


La question de la candidature de Tombi à Roko à la prochaine élection s’est posée avec acuité. Pour le concerné, «le bureau du Conseil de la Fifa a pris sa décision depuis le 23 août et l’actualité est à la nomination des personnes qui seront désignés pour gérer cette question. Alors il serait prématuré de parler de ma candidature éventuelle. D’ailleurs on ne connait même pas encore les règles de cette élection», se dérobe-t-il. Il faudra alors attendre les prochains mois pour lire les intentions des uns et des autres.

Dernière modification le mardi, 29 août 2017 15:10

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages