vendredi 22 septembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Emploi : près de 225 000 jeunes inscrits au Plan triennal spécial jeunes

Ces jeunes âgés entre 15 et 35 ans ne représentent que le quart des personnes que l’Observatoire national de la jeunesse devra enrôler d’ici la fin de l’année.

Rendu au 31 juillet 2017, ils sont exactement 226 456 jeunes inscrits sur la plateforme de l’observatoire national de la jeunesse (ONJ), première composante du Plan triennal spécial jeunes. Dans le détail, les hommes âgés entre 15 et 35 ans sont plus de 147 000 recensés sur la plateforme de l’ONJ contre seulement 78 641 femmes. En communiquant ces chiffres le 24 août à Yaoundé, Pierre Mveme Atangana le coordonnateur de l’ONJ s’est satisfait de l’intérêt des jeunes pour le Plan triennal spécial jeunes. Sauf que, l’ONJ est encore loin des 500 000 jeunes qu’elle devrait en principe inscrire d’ici la fin de l’année 2018, question d’atteindre les 1,5 million de jeunes inscrits sur la plateforme de l’ONJ en 2019 comme annoncé.  

Malgré cela, Pierre Mveme Atangana qui s’exprimait à l’occasion du premier comité de pilotage du projet de mise en œuvre de l’observatoire national de la jeunesse a insisté sur le fait que l’enrôlement des jeunes sur la plateforme de l’ONJ se poursuivra. En dehors de l’inscription des jeunes, l’ONJ qui a été mis en place pour recenser des jeunes et mettre à leur disposition des informations utiles à leur insertion sociale et économique a aussi permis d’orienter 4 500 jeunes dans divers programmes et projets au Cameroun, de sélectionner 1079 jeunes qui suivront pendant 40 heures une formation de réarmement moral en ligne en plus des 39 premiers jeunes à qui des financements ont été remis lors du lancement du programme triennal spécial jeunes.

Sur la base de l’enrôlement des jeunes en ligne où dans les 434 centres multifonctionnels de promotion des jeunes, l’observatoire national de la jeunesse pourra dès lors mettre en place une cartographie qui recense les aspirations des jeunes d’une part et l’ensemble des projets gouvernementaux et non gouvernementaux à eux dédiés. C’est sur la base de cette cartographie qui servira de base de données sur la situation des jeunes que le gouvernement identifiera des partenaires et accordera des fonds à des jeunes ayant subi au préalable une formation en réarmement moral.  

En rappel, le Plan triennal spécial jeunes a été prescrit par le chef de l’Etat le 10 février 2016 afin de faciliter et d’accélérer l’insertion socio-économique des jeunes.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages