dimanche 22 octobre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Ahmad Ahmad : «Même une Can à quatre, le Cameroun n’est pas encore prêt» Spécial

Quelques déclarations du président de la Caf à propos de la la Can 2019 camerounaise.

 

Le destin pour l’organisation camerounaise de la Can 2019


2019 ? Je ne vais pas spéculer là-dessus. Mais sachez que nous n’attribuons pas de gré à gré nos compétitions de la Can. Il faut qu’il y ait ouverture d’un appel d’offres. Si on le rapport que le Cameroun…(n’est pas prêt), même avec le temps qui est imparti, on va ouvrir un appel d’offres. Vous avez entendu ! Il y a des pays qui se manifestent déjà. Je vois dans les médias ; il y a l’Algérie et le Maroc qui veulent l’organiser. Vous me demandez aujourd’hui de répondre concrètement d’une situation qui ne verra pas à la réalité. Je dis, là où nous parlons, même une Can à quatre, le Cameroun n’est pas encore prêt. A quatre équipes, ils ne sont pas encore prêts.


Quid de la visite d’inspection ?


La décision prise c’est de ne plus donner la responsabilité des visites d’inspection aux membres du Comité exécutif mis au comité d’organisation. Maintenant, c’est un cabinet d’audit de renom accepté par tout le monde qui assure cette visite d’inspection, avec des experts en football. On verra. Vous avez entendu la déclaration des autorités politiques camerounaises qui nous annoncent qu’ils sont prêts pour ça. Pour nous, il est simplement question d’envoyer cette délégation pour l’inspection et prendre acte des rapports de ce match. Dommage que certains de vos collègues ne comprennent pas la réalité lorsqu’ils insistent sur cet aspect qui n’est même pas un point sur lequel on doit discuter. Et au jour d’aujourd’hui, je peux vous confirmer, avec e standard, avec le cahier de charges qui est en place aujourd’hui, aucun site au Cameroun n’est disposé à accueillir la Can. Aucun site au Cameroun.

 

Et dans ce cas de figure, quelle hypothèse faut-il envisager ?


Il faut seulement attendre que les autorités camerounaises, avec la structure en palace, le comité d’organisation qui va accueillir la visite d’inspection, travaille. Et ces experts vont analyser la situation pour que ce ne soit pas la honte de la Confédération, de l’organisation. En ce moment-là, les décisions vont être prises de manière objective, et respectant les dispositions et procédures internes de l’organisation.
Source : télévision publique burkinabè

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE SPORT

0
Partages
0
Partages