jeudi 19 octobre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Crise anglophone : International Crisis Group recommande un dialogue de fond

International Crisis Group a publié cette semaine un rapport sur la crise anglophone qui dure depuis 2016. Dans ce document, cette ONG multinationale, dont la mission est de régler les conflits dans le monde, constate que les germes de la crise qui a éclaté dans les régions anglophones l’année dernière n’ont pas encore disparus. « Même si les violences qui ont fait rage, de novembre 2016 à janvier 2017, ont cessé, les éléments de la crise demeurent : radicalisation de la diaspora et d’une frange de la population, rupture de confiance avec le gouvernement et violence sociales ciblées », peut-on lire dans le rapport.

Pour sortir définitivement de cette crise, International Crisis Group recommande au gouvernement de rétablir le dialogue avec les militants anglophones. Le rapport ajoute que « si une solution durable n’est pas trouvée, la prochaine résurgence du problème anglophone pourrait être violente. L’attitude hautaine et le cynisme des hauts commis de l’Etat peuvent être vecteur d’instabilité ». 

Mais International Crisis Group indique aussi qu’il faut un apaisement avant toute forme de dialogue. L’ONG recommande donc plusieurs mesures d’apaisement : la libération des membres du Consortium, l’invitation au retour des exilés, l’arrêt des poursuites contre le clergé anglophone… Et pour finir, l’International Crisis Group recommande aussi au gouvernement de répondre aux préoccupations des anglophones. « Il s’agira pour le gouvernement d’envisager des concessions allant dans le sens d’une meilleure représentation politique et administrative des anglophones », peut-on lire dans le rapport.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages