samedi 21 octobre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Crise anglophone : Après la répression, Paul Biya négocie en catimini aux Etats-Unis Spécial

Une délégation conduite par le directeur du cabinet du Premier ministre séjournera dès jeudi.

 

Après avoir mené les négociations dans la crise dite anglophone pour le compte de son chef, Paul Ghogomu, le directeur du cabinet du Premier ministre, conduira une délégation de trois personnes en terres états-uniennes dès le 3 août prochain. Jusqu’au 9 août 2017, le trio qui comprend également le Pr Elvis Ngolle Ngolle, secrétaire général adjoint du Comité central du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc, parti au pouvoir) et Fabien Nkot, conseiller technique du Premier ministre, s’attèlera à «fournir aux Camerounais résidant aux Etats-Unis et aux autorités de votre pays d’accréditation des clarifications sur la situation qui prévaut dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest».


C’est ce qu’indique un courrier signé du chef de la délégation, adressé à l’ambassadeur du Cameroun auprès de l’Organisation des nations unies (Onu). Prévenant le représentant du gouvernement camerounais auprès des Nations unies et en même temps au pays de l’Oncle Sam, de ce qu’il devra prendre des dispositions pour faciliter la mission. Le document signé ce lundi, n’a pas été rendu public, mais des indiscrétions l’ont laissé filer sur la place publique.


Ainsi, après avoir répondu à la fermeté par la fermeté, Paul Biya qui, par ailleurs, a beaucoup cédé du terrain pour ramener la paix dans les deux régions « rebelles», tente désormais de rassurer non seulement les compatriotes résidant aux Usa, mais aussi et surtout le pays ami qui n’a jamais fait dans la dentelle en matière de dénonciation des manquements aux droits de l’homme.

 

Dernière modification le lundi, 31 juillet 2017 22:40

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages