lundi 21 août 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Université de Yaoundé II : Minkoa She limoge Cabral Libih Spécial

L’homme vient de perdre son poste de chef de chaîne adjoint de Radio Campus.


Le Pr Minokoa She n’a pas attendu longtemps pour commencer à placer ses hommes. Au terme du premier conseil d’administration de l’Université de Yaoundé II depuis sa nomination comme recteur, l’homme a procédé à des mouvements à la tête de Radio Campus. Avec comme fait majeur, le remplacement de Cabral Libih comme directeur adjoint, par Serges Ebang Zo’o, journaliste et contractuel d’administration comme son prédécesseur. On relève d’autres nominations, mais en réalité il s’agit de personnes maintenues à leurs postes. Notamment Lambert Alo’o Abessolo chef d’unité de l’information, et Louis Bertrand Elouna chef de l’unité de publicité et de marketing. Georges Marcel Nyamoutet, déjà chef d’unité cinéma à l’Esstic (Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication, qui abrite Radio Campus Uy2), officie en chef à l’unité technique, tandis que Josiane Bomoyeto gère l’antenne de Soar. Pas de précisions sur la continuité du service pour ces deux derniers.


Très vite, d’aucuns voient en ce limogeage de Cabral Libih Li Ngue des représailles contre un jeune universitaire qui s’est souvent engagé dans des combats populistes, aux relents de défiance de l’ordre établi. le jeune contestataire ne s’est jamais gardé de critiquer ses maîtres que sont les professeurs Joseph Owona et Minkoa She, nommés par la Fédération internationale de football association (Fifa) avec neuf autres éminences grises et techniques pour conduire le Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot). Entre le 22 juillet 2013 et le 28 septembre 2015, ce sont ces deux qui jouaient les premiers rôles dans la gestion du processus électoral censé ramener la paix dans la famille du football camerounais. Pendant 26 mois, le spécialiste du droit constitutionnel et celui du droit privé, figures de proue de la normalisation, ont plusieurs fois vu le fruit de leurs efforts intellectuels être contesté par des personnes moins qualifiés. Et même jusqu’à nos jours. Cabral Libih, lui, a toujours fait partie des critiques les plus acerbes du régime laissé à la Fécafoot par la normalisation. Les procès se multipliant au Tribunal arbitral du sport de Lausanne. D’aucuns voient une riposte de Minkoa She contre un collaborateur à l'avance insoumis.

 


Engagement politique


Mais le déchu ne voit pas les choses ainsi. «je n’ose pas croire qu’une personne aussi respectable que le Pr Minkoa She qui a 63 ans, avec une carrière bien remplie, est professeur titulaire hors-échelle, est l’un des plus grands maîtres du droit privé, je vois mal un homme de cet âge, de cette stature prendre un acte uniquement pour s’acharner sur quelqu’un qui a pratiquement la moitié de son âge, le tiers de son parcours et le tiers de sa réputation et de sa respectabilité. Je ne crois pas que le Minkoa que je connais puisse se rabaisser à ce niveau-là», réfute Cabral Libih. «Il y a un nouveau recteur, il a une nouvelle vision et je pense qu’il a certainement de nouveaux collaborateurs qu’il souhaite installer à certaines fonctions pour mieux implémenter sa vision», pense Cabral Libih. «Je suis moi-même promoteur de l’alternance ; je combats la perpétuité aux fonctions publiques», relativise celui qui estime avoir en cinq ans, «donné le meilleur de moi-même à ce poste et il était temps d’y mettre quelqu’un d’autre». Toujours est-il que «je reste au service de l’Etat», s’en contente le cadre d’appui de l’université de Yaoundé II.


Il y a un autre terrain où l’homme reste imperturbable : le champ politique. Cette décision survient alors que Cabral Libih revient fraîchement d’une tournée américaine où il essayait de sensibiliser la diaspora à adhérer à sa campagne d’inscription sur les listes électorales. Le "Macron camerounais» prétend être candidat à la présidentielle de 2018 si Elecam enregistre 11 millions d’électeurs.

Dernière modification le jeudi, 27 juillet 2017 21:41

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages