mardi 12 décembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Humanitaire : 5,2 milliards pour lutter contre la malnutrition dans le Nord Spécial

  • jeudi, 27 juillet 2017 10:42
  • Écrit par  Chamberline Moko

Ces fonds remis par l’ambassadeur d’Allemagne et le ministre de l’Economie serviront à prendre en charge les  cas de malnutrition aigüe rencontrés dans les centres nutritionnels ambulatoires (Cnas) de Zamai et Minawao. 

De toutes les régions du Cameroun,  celle de l’Extrême-  Nord et l’Est reste les plus  affectées au plan nutritionnel. Selon  les statistiques du ministère de la  Santé, 56 % d’enfants souffrants de  malnutrition chronique au Cameroun  se trouvent dans ces régions. En plus  de cette carence alimentaire chronique,  ces régions citées plus haut  ainsi que l’Adamaoua sont également  les plus touchées par les menaces et  les crises humanitaires à l’instar de  l’afflux des réfugiés, des épidémies et  des crises climatiques. Pour toucher  du doigt cette triste réalité, l’ambassadeur  d’Allemagne au Cameroun, Dr.  Hans Dieter Stell accompagné du ministre  de l’Economie Louis Paul Motaze  ont effectué une mission conjointe  dans la région de l’Extrême-Nord les  19 et 20 juillet dernier. Cette mission a  permis à ces deux personnalités de visiter  les centres nutritionnels ambulatoires  (Cnas) de Zamai et Minawao  ainsi que le centre nutritionnel thérapeutique  interne de Mokolo dans lesquels  sont mis en oeuvre le projet «  S’attaquer à la malnutrition des enfants  de moins de cinq dans les zones  affectées par des crises humanitaires  au Cameroun » financé par l’Institut  allemand de crédit pour la reconstruction. 

Au terme de cette visite, l’ambassadeur  d’Allemagne a débloqué 5,2  milliards de francs CFA pour lutter  contre la malnutrition chronique dans  cette partie du pays. Ces fonds seront  injectés dans le projet cité plus haut,  et, c’est le Fonds des Nations Unies  pour l’enfance (Unicef) qui se chargera  de l’exécution dudit projet.  De manière plus détaillée, ces financements  permettront de prendre en  charge les cas de malnutrition aigüe  et sévère rencontrés dans les Cnas. En  outre, ces financements serviront à  renforcer les services de nutrition des  enfants et augmenter les micronutriments  dans leur régime alimentaire.  Un changement des pratiques d’allaitement  maternel et d’alimentation de  la femme enceinte et allaitante est  même envisagé, ceci dans l’optique de  renforcer l’alimentation du nourrisson  et du jeune enfant. En plus des 5,2  milliards de francs CFA, le gouvernement  allemand entend également apporter  un financement additionnel de  9,8 milliards de francs CFA qui servira  à appuyer 30 nouveaux districts de  santé dans les régions de l’Extrême-  Nord, du Nord, de l’Adamaoua et de  l’Est. 

Dernière modification le jeudi, 27 juillet 2017 10:52

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages