jeudi 24 août 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

René Emmanuel Sadi : « les objectifs ont été atteints » Spécial

Extrait du discours de clôture des travaux du Forum international sur l’économie numérique tenu du 15 au 17 mai dernier, présenté par le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, représentant personnel du chef de l’Etat à ces travaux.  

« Après trois jours de réflexion, de riches échanges et de témoignages sur  le thème  « Comment réussir l’économie numérique au Cameroun ? », un thème qui s’inscrit pleinement dans la mise en œuvre des Très Hautes Prescriptions du Chef de l’Etat afin de rattraper le retard du Cameroun dans le domaine, le rapport général des travaux adopté apporte des réponses pertinentes pour la transformation digitale du Cameroun ».

Résultats appréciables

« (…) La synthèse des travaux et la qualité des expositions du Salon du numérique témoignent de l’atteinte des objectifs assignés à ce Forum. Aussi, je me réjouis des résultats fort appréciables auxquels vous êtes parvenus grâce votre détermination et à votre engagement, observés durant ces trois journées de travaux intenses.

A juste titre, les recommandations formulées soulignent la nécessité d’une régulation adaptée face aux mutations induites par les avancées du numérique, condition essentielle pour que le Cameroun entre véritablement dans la société de l’information, de la connaissance, et de l’économie numérique et bénéficier réellement des dividendes qui en découlent.

Ces recommandations n’esquivent pas le problème difficile du financement de l’économie numérique et particulièrement de nos startups, en proposant des solutions concrètes pour un accompagnement idoine des jeunes porteurs de projets TIC. Le « village des startups » a effectivement révélé le dynamisme et le génie des jeunes camerounais dans ce domaine, qui devraient être judicieusement mis en valeur et protégés.

On doit par ailleurs se féliciter de l’accent mis sur la démocratisation d’internet en vue d’une plus grande vulgarisation des TIC auprès de toutes les couches de populations. Il va de soi que la révolution numérique doit aller de pair avec la meilleure gouvernance numérique possible, c’est-à dire la promotion d’un cyberespace plus sécurisé et d’une utilisation responsable des TIC ».

Lu 244 fois Dernière modification le lundi, 22 mai 2017 13:16
0
Partages
0
Partages
×
LISEZ AUSSI