mardi 12 décembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Projet : bientôt une bibliothèque nationale numérique Spécial

Elaboré en novembre 2016, le projet que devront piloter le ministère des Postes et télécommunications, et celui des Arts et de la culture est sorti des tiroirs lors du Forum de Yaoundé qui s’est tenu du 15 au 17 mai dernier.

Le Cameroun s’apprête à mettre sur pied « sa » bibliothèque nationale numérique. Elaboré en novembre 2016, le projet a de nouveau fait l’objet de débat lors du récent Forum international sur l’économe numérique organisé à Yaoundé du 15 au 17 mai dernier. Evalué à près de 3 105 172 200 de francs CFA, la mise en place de ce projet permettra de manière spécifique, de centraliser et mettre à la disposition du public, des documents dispersés dans de multiples centres de conservation (administrations, organismes para publics et privés, lycées et collèges,  universités et instituts supérieur de formation, etc.) ; d’optimiser les dépenses en matière d’acquisition d’ouvrages et d’abonnements à des périodiques ou à des quotidiens ; et de faciliter les recherches par des consultations en ligne qui s’imposent désormais dans la société de l’information et qu’il faut à tout prix maîtriser et valoriser pour la création des richesses, d’où le concept d’économie numérique.

Accès gratuit

Piloté conjointement par le ministère des Postes et télécommunications, et celui des Arts et de la culture, le projet de mise en œuvre d’une bibliothèque nationale numérique au Cameroun consiste principalement en l’aménagement et l’équipement d’un bâtiment ; l’acquisition de l’infrastructure technologique nécessaire ; le développement des contenus numériques ; la formation et l’assistance technique. Pour des résultats visant non seulement à assurer le patrimoine documentaire, l’accessibilité de tous à la future bibliothèque numérique, l’accès gratuit ou à coût suffisamment réduit, la connexion aux autres bibliothèques similaires à travers le monde, mais aussi les recherches diverses par un accès en ligne aux informations préalablement collectionnées et bien rangées.

Conditions de réussite

D’après nos informations, ladite bibliothèque devrait être dimensionnée pour pouvoir supporter 2 000 connexions simultanées pour un public cible estimé à près de 700 000 utilisateurs. Mais pour que ce projet réussisse, trois conditions s’imposent : la mise à disposition éventuelle d’un local, en rapport avec le Ministère en charge des domaines et affaires foncières ; la recherche des financements auprès des bailleurs de fonds (nationaux, bilatéraux, multilatéraux) et autres sources de financement (FST, BIP) ; et l’estimation de la rentabilité économique et financière, ainsi que toutes les autres sources de financement permettant de faire face aux charges récurrentes. A terme, la bibliothèque nationale numérique sera un outil de démocratisation de la culture en étant disponible à tous, à distance, et en permettant d’avoir accès à des documents anciens ou rares etc.

Lu 417 fois
0
Partages
0
Partages
×
LISEZ AUSSI