jeudi 21 septembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Economie numérique : ce qu’il faut retenir du Forum de Yaoundé Spécial

Le grand rendez-vous sur l’économie numérique s’est achevé le 17 mai dernier à Yaoundé. Un Forum qualifié d’historique par de nombreux participants.

Pendant trois jours, Yaoundé a accueilli le Forum international sur l’économie numérique qui s’est refermé ce mercredi 17 mai. Un Forum qualifié d’historique par de nombreux participants qui, au moment de quitter le Hilton Hôtel, théâtre de ce grand rendez-vous ont émis un vœu : voir les pouvoirs publics appliquer les recommandations faites au cours de cette rencontre importante. Parce que, ce Forum avait entre autres objectifs de créer des conditions pour un passage réussi du Cameroun à l’économie numérique, de présenter des atouts de l’économie numérique au Cameroun, de mobiliser des financements internationaux en faveur des projets innovants dans le secteur de l’économie numérique.

Des participants de renom

Le rendez-vous de Yaoundé a donc rassemblé près de 200 participants et orateurs venus du Cameroun, de l’Afrique et du monde. Parmi eux, Jean Louis Roy (ancien secrétaire général de l’Agence intergouvernementale de la Francophonie), Ben Marc Diendere (vice-président principal des communications à la CoopFédérée), la plus importante entreprise agroalimentaire du Québec, Jacques Bonjawo (PDG de Genesis Futuristic Technologiees), Artur Zang (PDG de Himore Medical Equipements et inventeur du Cardiopad), et Nino Nopkou (fondateur du site d’annonces Kerawa.com) etc. Toute une journée, celle du 15 mai a été consacrée aux rencontres et échanges B2B entre les compagnies et institutions internationales, et les startups locales porteuses de projets. Une occasion de finaliser des partenariats entre différentes structures.

Quatre grandes thématiques

L’événement a également marqué par la tenue d’un salon professionnel du numérique, vitrine des atouts du Cameroun dans ce secteur. Question de mettre en relation des experts et investisseurs internationaux des secteurs public et privé, ainsi que des jeunes entrepreneurs, créateurs de startups et porteurs de projets pertinents et innovants dans le secteur du numérique. Les travaux ont aussi été organisés en ateliers, sur divers thèmes. Ainsi, quatre grandes thématiques ont été ciblées, à savoir : les infrastructures de télécommunications et leur financement ; le financement des entreprises en économie numérique ; l’économie numérique, pourvoyeuse de richesses et d’emplois : et enfin, les stratégies de mise en œuvre des startups.

70 startups mobilisées

Un village des startups a même été mis en branle pour cet évènement. Le but : donner à voir le savoir-faire et le génie créatif de plus de 70 entreprises numériques portées par des jeunes. L’innovation était au rendez-vous, pendant que les projets ont rivalisé d’originalité. A l’issue du Forum international sur l’économie numérique de Yaoundé, il y avait (presque), les pouvoirs publics espèrent que des partenariats fructueux se formeront. Lesquels partenariats devront contribuer au développement de l’économie numérique au Cameroun, conformément aux axes du Plan stratégique de l’économie numérique afin d’augmenter la contribution au PIB de 5% en 2016 à 10% en 2020, d’augmenter la création d’emplois directs en passant de 10 000 emplois en 2016 à 50 000 en 2020 et participeront également à la hausse des impôts générés par les acteurs du numérique passant de 136 milliards en 2016 à 300 milliards en 2020.

Lu 289 fois Dernière modification le jeudi, 18 mai 2017 20:57
0
Partages
0
Partages
×
LISEZ AUSSI