jeudi 25 mai 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Forum sur économie Numérique : l'allocution d'ouverture de Minette Libom Li Likeng

  • mardi, 16 mai 2017 20:18
  • Écrit par  Source : Minpostel

Distingués invités ; Mesdames et Messieurs.

C’est un plaisir pour moi de m’adresser à vous, à l’ouverture de ce Forum international sur l’économie numérique, qui se tient du 15 au 17 mai 2017 à Yaoundé sous le thème : « Comment réussir l’économie numérique au Cameroun ? »

Permettez-moi d’exprimer ma profonde gratitude à l’ensemble des hautes personnalités du monde politique, économique et financier, réunies ici, en ce jour. Je les remercie d’avoir accepté notre invitation.

Je salue de manière particulière la forte participation des opérateurs économiques et experts du numérique, venus d’horizons divers pour prendre part à ce Forum.

Le Cameroun est très sensible à votre présence à ces assises. Pour nous, elle est la marque insigne de l’intérêt que vous portez au développement de l’économie numérique dans notre pays.

Le Forum international sur l’économie numérique au Cameroun qui nous réunit aujourd’hui, se situe dans le prolongement de la conférence économique internationale « Investir au Cameroun Terre d’attractivités » tenue à Yaoundé les 17 et 18 mai 2016.

En effet, en mai 2016, institutionnels, industriels, entrepreneurs et financiers venus d’Afrique et du monde, s’étaient réunis à Yaoundé, avec pour objectif de mettre en lumière l’immense potentiel économique du Cameroun et, d’identifier les nombreuses opportunités d’investissement dans les grands projets du pays.

Le Forum sur l’économie numérique, en droite ligne de cette rencontre, met en vitrine les atouts du Cameroun dans ce domaine ainsi que le savoir-faire des jeunes innovateurs numériques camerounais, afin confirmer l’engagement ferme des autorités camerounaises à développer l’économie numérique, pour susciter l’investissement dans ce secteur clé de l’économie nationale.

Le Forum a donc un objectif pluriel.

Il s’agit premièrement de présenter les atouts de l’économie numérique au Cameroun. De voir quel est notre potentiel dans ce domaine, quelles mesures stratégiques sont adoptées par l’Etat et quelle est la contribution des opérateurs pour l’accélération la transformation numérique du pays.

Il s’agit ensuite de créer des conditions idoines pour un passage réussi du Cameroun à l’économie numérique, en s’inspirant des

expériences réussies ici et ailleurs.

Il s’agit enfin de mobiliser des financements internationaux en faveur des projets innovants dans le secteur de l’économie numérique au Cameroun. Pendant ce Forum, nous allons permettre aux porteurs de projets tant publics que privés de rencontrer des investisseurs étrangers, pour le financement de leurs projets ou des partenariats d’affaires.

Les conclusions, conventions ou accords qui découleront des rencontres et débats permettront à notre pays d’effectuer un passage réussi à l’économie numérique.

Distingués invités ; Mesdames et Messieurs.

L’apparition de nouveaux modèles d’affaires basés sur les technologies numériques a modifié en profondeur la quasi‐totalité des secteurs, aussi bien les médias que l’automobile ou le tourisme, l’agriculture et la santé.

Fortement créatrice d'emplois nouveaux, la révolution numérique aura dans les prochaines décennies un impact économique et socioculturel considérable.

Cette nouvelle dynamique mondiale impose de nouveaux challenges aux Etats, administrations et entreprises, en termes de compétitivité, d'organisation, de gouvernance et de performance ; mais elle leur offre aussi de nouvelles opportunités en termes d'innovation, de création de valeur ajoutée, de réduction de coût d'infrastructures et de développement de marchés nouveaux.

Dans ce contexte mondial marqué par la mutation vers le «tout numérique », le Cameroun s'est résolument engagé dans cette « nouvelle économie », celle dite numérique, aujourd’hui unanimement perçue par tous comme le secteur le plus dynamique de l'économie mondiale.

Dans cette optique, le Gouvernement a été engagé à accorder à ce secteur toute l’attention méritée, afin d’en tirer avantage pleinement, celle-ci étant un véritable accélérateur de croissance, en plus d’être une véritable niche d’emplois nouveaux pour notre jeunesse.

Tous les acteurs économiques ont ainsi été appelés à accompagner les nombreuses initiatives des jeunes dans le domaine de l’économie numérique.

Cette aspiration réelle à la transformation numérique du pays s’est concrétisée par l’adoption d’une stratégie nationale de développement de l’économie numérique en 2016 dont l’objectif est de faire du Cameroun un pays numérique à l’horizon 2020.

Grâce à un processus participatif, administrations publiques, secteur privé et société civile, accompagnés par les partenaires au développement tels que la Banque mondiale et l’Union Internationale des Télécommunications ont réfléchi ensemble, pour arrêter la feuille de route à suivre, afin que le Cameroun atteigne l’émergence et l’inclusion numérique.

La stratégie Cameroun numérique 2020, s’appuie sur trois grands piliers qui sont l’offre, la demande, la gouvernance et la formation.

En ce qui concerne l’offre, il est notamment question d’accélérer le développement de l’infrastructure large bande et de mettre en place une industrie locale de développement des contenus locaux.

S’agissant de la demande, il est envisagé d’augmenter de manière significative, le taux d’accès à Internet haut débit pour les ménages et très haut débit pour les entreprises, et de rendre disponibles les services en ligne.

Concernant la gouvernance et la formation, les efforts doivent converger vers l'adoption d’un cadre de confiance dans le numérique, la mise en place d’un cadre institutionnel et réglementaire favorable au développement de l’économie numérique, et l’adaptation de la formation aux besoins d’emplois du domaine.

Mesdames et Messieurs Chers invités

En marge du Forum proprement dit, se tient un Salon du numérique, véritable scène d’expression des acteurs et intervenants du numérique de notre pays, avec comme activité phare le « village des startups », où seront présentées les innovations des jeunes camerounais.

Notre pays regorge en effet d’un important vivier de talents et de créativités dans le domaine de l’économie numérique.

Ce Salon sera l’occasion de mettre en relation les jeunes porteurs de projets innovants avec des investisseurs nationaux et internationaux, dans l’espoir de voir naitre des partenariats d’affaires en vue de la création des entreprises numériques.

Au regard de la forte participation et de la qualité des invités, je ne doute pas un seul instant que grâce au partage de connaissances entre experts et négociations entre partenaires d’affaires, les résultats escomptés pour ce Forum seront largement atteints, afin de réussir la transition vers l’économie numérique au Cameroun.

Comme vous le savez, notre objectif, au Cameroun, est d’atteindre l’émergence à l’horizon 2035. Toutes les stratégies de

développement économique sont orientées vers l’atteinte de cet objectif.

L’ambition des pouvoirs publics est de créer les espaces les plus favorables, pour que le Cameroun puisse vraiment exploiter son immense potentiel dans le numérique.

Nous avons bon espoir que la consolidation de ces conditions saura nous attirer, plus encore, la faveur des investisseurs.

Car, le Cameroun, dispose de nombreux atouts qui fondent son attractivité et dont les plus importants sont la stabilité de ses institutions et la résilience de son économie.

L’économie camerounaise a su résister en effet à la chute des cours des matières premières et aux menaces sécuritaires, affichant ainsi une croissance économique toujours robuste, avec des perspectives à moyen terme positives.

Avec une infrastructure large bande à même de soutenir les investisseurs dont plus de 12 000 km de câble à fibre optique, avec près de trois millions d’utilisateurs internet, un taux de pénétration du mobile de 80% et une contribution au Produit Intérieur Brut (PIB) des technologies de l’information et de la communication(TIC) estimée à 5%, un important capital humain, le Cameroun présente un potentiel incontesté dans le numérique.

Le numérique a permis d’innover au Cameroun : que ce soit le mobile qui facilite les transactions bancaires et le paiement de facture, l’Internet qui permet de disposer de produits dernier cri, le dédouanement des marchandises ou le paiement des impôts, les titres de transport aérien électroniques, les réservations ou achats en ligne, désormais, tout citoyen peut bénéficier de certains privilèges de la transformation digitale.

Sur le plan international et particulièrement en Afrique, il s’agit là, nous semble-t-il, d’atouts majeurs pour les investisseurs.

Mesdames, Messieurs,

Les Technologies de l’Information et de la Communication constituent pour nos pays en développement un champ extraordinaire d’opportunités d’emplois.

En Afrique, nous avons besoin de créer un nouveau discours sur les opportunités du numérique, un scénario dans lequel l’Afrique ne se contente pas seulement de rattraper son retard en la matière mais réalise de vrais bonds en avant.

Le Forum international sur l’économie numérique constitue une étape importante pour la concrétisation de cette démarche.

Par votre présence à ce grand rendez-vous du numérique au Cameroun, vous marquez votre engagement à contribuer à la réalisation des ambitions légitimes de notre pays.

Le Cameroun vous exprime sa reconnaissance.

Je souhaite à tous des échanges fructueux, en vue de partenariats mutuellement bénéfiques, et à nos nombreux visiteurs, je souhaite bien évidemment un agréable séjour au Cameroun, terre de diversités, Afrique en miniature.

Je vous remercie.

Lu 220 fois
0
Partages
0
Partages
×
LISEZ AUSSI