samedi 19 août 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Enseignement supérieur: De nouveaux départements créés dans les universités d’Etat

Jacques Fame Ndongo, Ministre de l'Enseignement supérieur Jacques Fame Ndongo, Ministre de l'Enseignement supérieur

Douala, Dschang Maroua et Ngaoundéré sont désormais dotées d’un département de English Law, pendant que Buea et Bamenda accueillent celui de French Private Law.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, le Pr. Jacques Fame Ndongo, a signé la semaine dernière une série d’arrêtés portant création de nouveaux départements dans certaines universités d’Etat. Sur la liste des heureux bénéficiaires, les universités de Douala, Dschang Maroua et Ngaoundéré. Ces quatre institutions auront désormais dans leurs facultés de droit, des sciences juridiques et politiques respectives, un département de English Law. Et dans la Faculty of Law and Political Sciences de l’université de Bamenda ainsi que la Faculty of Social and Management Sciences de l’université de Buea, il y aura un département de French Private Law.
D’après les textes de Fame Ndongo, ces nouveaux départements vont dépendra de la Faculté de Droit de l’université concernée. Ces départements pourront être subdivisés en autant  d’unités et de laboratoires qu’il y a de spécialités dans la discipline,  sur proposition du recteur de l’université ou du Vice Chancellor, après validation des instances statutaires desdites institutions universitaires. Ils sont régis par les dispositions générales des lois et règlements régissant les universités. Les responsables de ces institutions ont la charge d’appliquer les textes du ministre de l’Enseignement supérieur.
La prochaine étape concerne la nomination des chefs de ces nouveaux départements. Le démarrage des cours étant prévu pour la rentrée académique 2017- 2018.

Sur les raisons de la création de ces département le Chancelier des ordre académiques explique que « En réaction aux doléances soulevées par le syndicat des avocats anglophones, et conformément aux très hautes instructions du président de la République, chef de l’Etat, plusieurs séances de travail ont été effectuées par un groupe interministériel (Minjustice, Minesup, Minfopra, Minfi), le chef de l’Etat a instruit que ces départements soient créés dans les facultés des sciences juridiques et politiques des universités ». Il ajoute par la suite que « le dualisme juridique, issu de la coloniation, devrait déterminer toutes les formations dans le domaine du droit au Cameroun, que ce soit dans les universités d’Etat de notre pays. Suite au constat que nous avons fait et après évaluation de ces formations, nous avons jugé nécessaire de prendre toutes mesures possibles afin de mettre en place des structures qui permettent une formation complète et adéquate  dans le domaine du droit. »

Danielle Mouadoumé B.

Dernière modification le jeudi, 27 avril 2017 13:19

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages