mercredi 28 juin 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Terrorisme : Ahmed Abba écope de 10 ans de prison Spécial

Ce sourire a disparu depuis longtemps Ce sourire a disparu depuis longtemps

Le verdict de l’affaire du correspondant de Rfi est enfin tombé ce lundi soir.


Ahmed Abba passera dix ans derrière les barreaux, et devra payer une amende de 55 millions de francs Cfa. Ainsi en a décidé le juge ce 24 avril 2017, dans l’affaire du correspondant de Radio rance international (Rfi). Suspendue le 20 avril pour délibération, le prononcé du verdict avait été renvoyé à ce jour. Si le juge n’a pas suivi le procureur qui a requis la prison à perpétuité, le juge, lui, a choisi la peine minimale en termes de réclusion. La défense avait déjà imploré l’indulgence du tribunal en plaidant les circonstances atténuantes. En raison de la bonne tenue de l’accusé durant les 23 mois de procès.


Mais déjà, parmi les trois chefs d’accusations retenus contre le correspondant en langue Haussa de Rfi, la plus lourde avait fondue : complicité d’acte de terrorisme. L’accusé a été déclaré non coupable ici, alors que les témoins avaient fondu dans la nature durant le procès. En revanche, le tribunal a déclaré coupable Ahmed Abba sur les faits de non dénonciation et de blanchiment de biens. Et l'accusé en dernier ressort avait réaffirmé:"J'aime beaucoup mon pays; je ne vais jamais collaborer avec l'ennemi". Mais le sort était déjà scellé. Et Me Charles Tchoungang de la défense, avait expliqué que «le rôle de la justice n’est pas de faire souffrir les gens», en souhaitant que la peine la moins lourde soit retenue contre son client. Le tribunal l’a compris. Pour autant, la défense promet de faire appel dès demain.

 

Dernière modification le lundi, 24 avril 2017 20:10

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ DE POLITIQUE

0
Partages
0
Partages