lundi 25 septembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Le nouveau préfet du Wouri installé Spécial

Joseph bertrand Mache Njouonwet a reçu ses attributs des mains du gouverneur du Littoral lors d’une cérémonie très courue à la vallée besseke, la semaine dernière.

C’est une foule de curieux qui s’est amassée à la place  du  défilé  pour être témoin de la passation de service du désormais gouverneur du Centre, Paul Bea Naseri, à son successeur Mache Njouonwet. Le  remplaçant de Paul Naseri Bea, a été installé au cours d’une cérémonie présidée par le gouverneur de la région du Litto- ral, Samuel Dieudonné Ivaha Di- boua. La cérémonie qui aura duré quelques heures a connu  plusieurs articulations dont la plus importante reste les recomman- dations et conseils donnés au nouveau chef de terre du Wouri.

Fritz Ntone Ntone, délégué du gouvernement auprès de la communauté urbaine de Douala, a été le premier à prendre la parole. Il s’est suc- cessivement adressé au préfet sortant et à son remplaçant. Au premier, il a exprimé la gra- titude des habitants de la ville de Douala et lui a souhaité bon courage dans ces nou- velles fonctions et dans celles avenir. Fritz Ntone Ntone lui a signifié  que  Paul  Bea  laisse une ville en proie au désordre ur- bain, mais aussi et surtout en plein chantier, au plan routier, immobilier, et d’ouvrages divers, au plan de la lutte contre le désordre urbain et l’insécurité. Le préfet devra prendre un train en marche et le conduire à bon port. L’ancien préfet de la Me- noua a été appelé à faire preuve de neutralité avec les partis politiques. Le maintien de l’ordre public et le développement économique, social et culturel des populations sont d'une grande priorité selon le gou- verneur du Littoral.

Une mission au combien ardue pour laquelle, Samuel Ivaha Diboua lui a recommandé de faire preuve d’une vigilance de tous les instants et d’un sens élevé de l’anticipation. Mache Njouonwet devra aussi veiller au respect de la réglementation pour ce qui est des débits de boisson, lut- ter contre les constructions anar- chiques, poursuivre l’assainissement dans le secteur de la santé, œuvrer à la paix sociale et au développe- ment. Le nouveau préfet est en outre invité à s’assurer de la bonne utilisation des ressources transfé- rées aux magistrats municipaux dans le cadre de la décentralisation. En cas d’indélicatesse de leur part, le gouverneur lui demande de pro- poser, sans hésiter, des sanctions. Il devra astreindre ses collaborateurs à la rectitude, à la rigueur, à la dis- cipline et à l’assiduité. Le nouveau préfet qui connait la ville de Douala pour y avoir exercé au début de sa carrière, a déja quelques pistes pour entamer la lourde mission à la tête du département.

LES DERNIERS ARTICLES

LES DERNIÈRES VIDÉOS

+ D'ARTICLES DE SOCIÉTÉ

0
Partages
0
Partages