vendredi 22 septembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Can 2019 : L’auditeur se désiste, la mission de la Caf avorte Spécial

L’instance vient d’annoncer le report de la visite.


La mission d’inspection de la Confédération africaine de football(Caf) annoncée en grandes pompes ne viendra plus au Cameroun. Du moins pour la période initialement retenue, à savoir du 20 au 28 août 2017. Une lettre du secrétaire général de la Caf parvenue à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) ce 18 août inique que ladite mission est reportée à une date ultérieure. Au motif «du désistement à la dernière minute de la compagnie d’audit Price water house coopers qui devait accompagner la délégation de la Caf à se rendre au Cameroun».


Cela arrive vingt-quatre heures seulement après l’installation par Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt, le ministre des Sports et de l’éducation physique (Minsep), du Comité d’organisation. A l’occasion, Tombi à Roko Sidiki, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), avait présenté le contenu des exposés destinés à la délégation de la Caf. Par la suite, le programme de la visite était rendu public, ainsi que les plans de vol des différents membre de la délégation. Sauf la date et l’heure d’arrivée du représentant de Price water house coopers dont le nom n’avait jusqu’ici pas encore été connu. Etait-ce un signe de ce que l’auditeur «indépendant» choisi par Ahmad ne comptait plus jouer le jeu que le président de la Caf lui avait assigné ? Rien n’est moins sûr. Toujours est-il qu’au moment où l’on apprend que le cabinet a jeté l’éponge, des informations peu rassurantes avaient été ventilées à travers la presse. La Financial Reporting Council de Grande-Bretagne dénonçait la veille, "mauvaise qualité et la falsification " des rapports d'audits élaborés par l’auditeur d'Ahmad. Le régulateur indépendant du Royaume uni, en charge de la gouvernance d’entreprises et responsable de la promotion des investissements, a ainsi frappé l'auditeur d'une amende de près de 4 milliards FCfa.


Le report dû à ce lâchage peut trahir la place qui était réservée à ce membre des équipes d’inspection introduit en urgence pour une Can dont le président de la Caf veut retirer l’organisation au Cameroun. La partie camerounaise, en retard, devrait se frotter les mains car elle dispose d’un peu plus de temps pour avancer sur le terrain des infrastructures, ventre mou du dossier Cameroun.

Dernière modification le samedi, 19 août 2017 17:23
0
Partages
0
Partages
×
LISEZ AUSSI