dimanche 24 septembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Can 2019 : Qui sont les six missionnaires gendarmes qui arrivent ce dimanche ? Spécial

Shereen Arafa, lors d'une mission d'inspection en prélude à la Can 2016 Shereen Arafa, lors d'une mission d'inspection en prélude à la Can 2016

La première mission d’inspection des infrastructures du Cameroun est connue.

 


Ce 20 août 2017, une délégation de six inspecteurs de la Confédération africaine de football (Caf) entame au Cameroun sa première mission d’évaluation du terrain qui va abriter la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019. Elle sera conduite par l’Egyptienne Shereen Arafa. La délégation de la directrice des compétitions de la Caf sera composée de du vice-président de la commission médicale de la Caf, du directeur du tournoi, du représentant de Lagardère sports, de celui du cabinet PriceWaterhouse Coopers, ainsi que d’un officier de sécurité. La cheffe de délégation est celle qui pilote techniquement les différentes compétitions de la Caf. Et comme il s’agit de la Can, la plus prestigieuse des compétitions de l’instance faîtière du football africain, le directeur du tournoi est de la partie. Lagardère est le détenteur des droits exclusifs de diffusion TV des compétitions de la Caf, d’où la présence de son représentant dans la délégation. Autant pour le cabinet PriceWaterhouse Coopers qui est l’auditeur indépendant choisi par Ahmad Ahmad, le nouveau président de la Caf, pour être l’œil «neutre» ou «indépendant» du groupe. Naturellement un expert de la sécurité veillera sur ce volet. Pendant huit jours cette délégation sillonnera le Cameroun, notamment les six villes qui abritent les cinq sites du tournoi, que sont Yaoundé, Bafoussam, Limbé-Buéa, Douala et Garoua. Avec pour effet de faire l’état des lieux des infrastructures du pays organisateur, chacun dans son domaine de compétence.


La mission arrive dans un contexte de crise ouverte entre le pays organisateur par ailleurs pays d’origine de l’ancien président de la Caf) et la Caf dont le président menace de retirer l’organisation du tournoi final au Cameroun pour retard criard. Un retard que l’homme ne connait qu’à travers la presse locale, à en croire Constant Omari, le 2ème vice-président de la Caf qui a pris la défense de son chef que la presse camerounaise a pris à partie après sa sortie belliqueuse au Burkina Faso. Et si les six membres de la délégation peuvent justifier leur qualité au sein du groupe, la présence de Yacine Zerguini est sujette à polémique. L’homme n’est que le vice-président de la commission médicale que préside le Tchadien Adoum Djibrine, voisin du Cameroun. Yacine Zerguini est Algérien. Un pays qui s’est ouvertement déclaré candidat à la reprise de l’organisation au Cameroun. Une présence qui, à côté de l’absence de son chef, le Tchadien Djibrine, renforce les soupçons du Cameroun qui se bat contre la Caf pour sauver sa Can, avant même cette première mission d’inspection.

 

L’équipe attendue
Chef de mission : Shereen Arafa
Directeur du Tournoi CAN : ISMAIL MOHAMED ISMAIL WALLY
Officier de Sécurité : EMERUWA Christian INFEANYICHUKWU
Représentant de la société Lagardère Sport : AH ABDELMOUNAIM
Dr. ZERGUINI ABDELMADJID YACINE : Vice-Président de la Commission Médicale de la CAF
Représentant PriceWaterhouse Coopers : RAS

Dernière modification le vendredi, 18 août 2017 17:15
0
Partages
0
Partages
×
LISEZ AUSSI