vendredi 22 septembre 2017
Connexion S'inscrire

Connexion

FLASH INFO

Gouvernance : et de six pour le Sago

  • jeudi, 27 juillet 2017 10:52
  • Écrit par  Laeticia Mboe (Stagiaire)

L’édition du Salon de l’action gouvernementale (Sago) de cette année a mobilisé plus de   250 exposants. Une performance.  

La 6e édition du Salon de l’action   gouvernementale (Sago)   a été lancée le 25 juillet 2017   à Yaoundé par le Premier ministre,   Philemon Yang. Ce salon se poursuit   jusqu’au 30 juillet prochain. Selon les   organisateurs, ce salon s’inscrit dans   la dynamique citoyenne de la participation   à la construction d’un Cameroun   prospère uni et solidaire.   L’événement est placé sous le haut   patronage du président de la République.  

Le thème choisi par le comité d’organisation   pour cette édition est «   Unité nationale, gestion de proximité   et développement inter-régional   équilibre du Cameroun ». Le bien   fondé des collectivités tout simplement   parce que toutes les politiques   ministérielles aboutissent désormais   au niveau des collectivités et municipalités   qui sont désormais plus indépendantes   et qui mettent en place   certains projets préparés à partir des   départements ministériels. Apres le   succès des éditions précédentes, plus   de 250 exposants seront présents à   l’esplanade du palais des Sports où   se déroule ledit salon, avec au menu   des rencontres, conférences, exposition,   une soirée des partenaires   etc...dans le but de permettre le partage   entre gouvernants et gouvernés,   notamment sur l’action des   pouvoir publiques en direction des   collectivités territoriales décentralisés. 

 La principale et la plus importante innovation   de cette année est « l’organisation   du forum des collectivités   territoriales décentralisées qui va mobiliser   374 communes ». Le fil   d’Ariane reste le même : offrir une   plateforme de visibilité de l’action des   institutions étatiques et du secteur   privé pour le bien-être des populations.   Certaines de ces structures   sont à leur première participations.   C’est le cas de la Cameroon Civil   Aviation, qui est non seulement présent   par solidarité pour les idéaux   politiques du pays, mais aussi pour   sensibiliser les populations pour   qu’elles n’occupent pas les territoires   aéroportuaires. D’autres par contre   sont des habitués du Sago. C’est le   cas de l’Agence des Régulations des    marchés publiques, du ministère des   Finances, le Cename pour ne citer   que ceux là. Tous ont pour objectif   de s’approprier la problématique du   moment et mettre en lumière les enjeux   de la construction du Cameroun   en tant que Etat unitaire et décentralisé.   Par ailleurs cette vitrine est devenue   un succès médiatique avec   plus d’une cinquantaine d’entreprises   de presse, radios et télévisions nationales   et internationales qui accompagnent   l’aventure de chaque   édition.     

Dernière modification le jeudi, 27 juillet 2017 11:06
0
Partages
0
Partages
×
LISEZ AUSSI